L’aventure citoyenne en plein air

10 - 25 juillet

dans le cadre de l'opération "colonies apprenantes" par le Ministère de l'Éducation Nationale.

Trois unités sont concernées par le séjour :
• Unité Lutins (6 à 8 ans, cycle 2) : 8 enfants

• Unité Louveteaux (8 à 11 ans, cycles 2 et 3) : 22 enfants

• Unité Eclaireurs (11 à 14 ans, cycles 3 et 4) : 22 enfants

Permettre l’acquisition progressive de l’autonomie. Les enfants seront associés aux temps de préparation des activités. Un des objectifs principaux du camp est le développement de l’autonomie. Il se fait différemment en fonction de l’âge des enfants et passe par des moyens adaptés comme la prise en charge de l’organisation des services (cuisine, vaisselle) ou la préparation d’activités et de sorties (projet d’équipages pour les éclaireuse/éclaireurs, randonnées pour les louveteaux) ou encore par la prise de responsabilité à travers d’un rôle tenu dans une petite équipe de vie. Monter son camp, tables, tentes, cuisiner, faire la vaisselle, tenir les temps de vie quotidienne. Les jeunes ont chacun un rôle à tenir pendant le camp (coordinateur d’équipage, trésorier, intendant, secrétaire, infirmier, responsable communication, etc.).
Favoriser la cohésion et la coéducation dans un groupe. Chacun doit apprendre à l’autre dans un esprit d’entraide comme il doit apprendre de l’autre qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte, c’est la coéducation. Groupes de vie (équipages, sizaines, clan) groupes de services, temps d’activité en petits groupes. Une grille de service permet de répartir les tâches quotidiennes par roulement. Au cours du camp les éclaireuses/éclaireurs sont amenés à réaliser une exploration de 48 heures (sortie en autonomie) et les louveteaux une randonnée.
Sensibiliser les enfants et les jeunes à l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD). Les questions d’environnement, de recyclage, de tri et de diminution des déchets sont prises en compte dans le déroulement du séjour : douches solaires, tri sélectif, compostage, démarche zéro déchets, sensibilisation des enfants à ces démarches. Activités autour de la flore et la faune local, randonnées, fabrication de produits d’entretiens et d’hygiène écologique, utilisation de produits biodégradables.
Permettre aux enfants de s’exprimer et donner leurs points de vue. L’enfant est acteur de son séjour, il faut donc lui laisser des temps où il peut choisir, décider avec les autres de l’activité.
Certaines activités comme les sorties sont choisies ensemble, d’autres sont élaborées en petits groupes ou par tous (entreprise collective). La pratique des conseils en grand comme en petits groupes favorise la prise de parole et permettent d’exprimer son point de vue. Les conseils (temps démocratiques) permettront à chacun de s’exprimer, donner son point de vue, proposer des solutions pour prendre ensemble une décision.

CAMP ETE 2021 DROME AIX PICASSO

Détails

Présentation de l'organisateur et du projet éducatif
Bien plus qu’un séjour vacances traditionnel, les Éclaireuses et Éclaireurs de France, l’Association laïque du Scoutisme français, proposent aux enfants et aux jeunes d’être de véritables acteurs de leurs vacances, en les associant à la préparation, l’organisation et à la programmation des activités mises en place durant le séjour. Le camp d’été est l’aboutissement du travail éducatif conduit tout au long de l’année par les équipes d’encadrement adulte autour des valeurs de l’Association : laïcité, coéducation, démocratie, solidarité et écocitoyenneté. Cette éducation par l’action se poursuit au travers des activités et l’organisation de la vie du séjour. Constructions en bois et cordes, grands jeux, veillées, jeux de pistes, randonnées en petites équipes autonomes, activités de plein air et découverte de la région seront au programme cet été pour apprendre à devenir citoyen en plein air. La démarche éducative des EEDF développe et renforce les compétences du socle commun en s’appuyant sur un projet pédagogique co-écrit par des professeurs des écoles, une directrice d’école préélémentaire et un ensemble d’animateurs bénévoles et certifiés BAFA. Le groupe local Pablo Picasso des Eclaireuses et Eclaireurs de France d’Aix en Provence (structure de 69 jeunes de 8 à 18 ans, 20 éducateurs bénévoles épaulés par 25 adultes) campe cet été dans le Sud de la Drôme pour former par les aventures en plein air les citoyens de demain.
Projet éducatif
Numéro de l'organisateur
013 0283 AS 001220
Protocole sanitaire
Le protocole sanitaire est en PJ.
Organisation de la vie quotidienne et des activités pendant le séjour (hors renforcement scolaire)
Les petits déjeuners sont échelonnés et les enfants peuvent se lever quand ils veulent. En cas de lever plus tôt, un espace de jeux calmes est mis en place pour accueillir les lève-tôt. Les animateurs seront levés en avance pour préparer le petit déjeuner et veiller au bon lever des enfants. Tous les enfants et les adolescents participent à tous les services de la vie quotidienne à tour de rôle (cuisine, vaisselle, hygiène, mise et desserte de la table, rangement) en équipes de vie sous l’accompagnement des membres de l’équipe d’encadrement Les Louveteaux préparent les repas avec l’aide de responsables. Les Eclaireuses-Eclaireurs préparent les repas par petite équipe autonome dans leurs espaces dédiés avec cuisson au gaz. Le coin de cuisine collectif sert à préparer le petit déjeuner qui est servi échelonné. Les menus des pique-niques lors des sorties sont élaborés par les enfants avec l’aide des adultes intendants et, si possible, ils feront les courses. Deux séances de lessive à la main sont prévues dans la grille de camp (une lessive par semaine). Les activités permettent l’acquisition de nouveaux apprentissages. Elles se font différemment selon l’âge des enfants et passent par des moyens adaptés comme les services (cuisine, vaisselle) ou la préparation de séquences et de sorties en ateliers thématiques ou en équipes de vies constituées (projet d’équipages pour les éclaireuses/éclaireurs, randonnées pour les louveteaux) ou encore par le rôle tenu dans une petite équipe de vie. L’installation du camp, les constructions, le froissartage et les Olympiades occupent le début du camp. La randonnée collective des louveteaux, l’explo des éclaireuses/éclaireurs, le concours cuisine et la journée des talents prennent place dans la deuxième semaine de camp.
Organisation des modules de renforcement scolaire
Les règles de vie négociables et amendables sont discutées entre enfants et encadrants, écrites et affichées sur le lieu de vie commune (quotidienne, 15’, plein air, par tranche d’âge [6-8 ans ; 8-11 ans ; 11-15 ans ; 15-19 ans]) La journée des campeurs se conclue par une veillée collective, selon les cas en extérieur autour du feu de camp (selon autorisation). Les enfants et adolescents animent tout ou partie de la veillée à partir de temps de préparation dédiée sous la forme d’ateliers d’expression, d’énigmes, mais aussi à partir du répertoire des chants scout constitué depuis des générations, constitutif de notre culture commune (quotidienne, 1 h, plein air ou intérieur, par tranche d’âge [8-11 ans ; 11-15 ans ; 15-19 ans]) La musique, thème de ce camp est exploitée à travers plusieurs activités : les jeux vocaux, les percussions corporelles, les jeux à partir des instruments de musique fabriqués par les enfants eux-mêmes. La fabrication d’instruments permettra d’aborder à la fois la démarche scientifique (observations, hypothèses, recherche, recueil des observations, analyse des résultats) ainsi que l’éducation au développement durable puisque les matériaux utilisés proviendront de matériaux recyclés soit naturels (cailloux, branche de bois, feuilles d’arbre) soit artificiels (issus des déchets de cuisine pour la plupart : boites de conserve, pots de yaourt…). Comme énoncé précédemment, la pratique du chant en atelier est travaillée quotidiennement et agrémente également les veillées. Pratique de la randonnée autonome, l’exploration de 48 heures est une activité sans encadrement sur place ayant comme objectif la prise de responsabilité de chacun au sein de la réussite collective (préparation en 3 séances de 1h30, réalisation sur 72 h, évaluation en une séance de 1h30, plein air, 11-15 ans) La vie en camp scout implique d’aménager les espaces de vie en construisant plusieurs installations, spécialement les constructions en bois et cordes destinées à la cuisine quotidienne des petites équipes de vie. Les constructions sont adaptées à l’âge des enfants et se font dans le strict respect des règles de sécurité de manipulation des outils utilisées selon les capacités de chacun (scie, tarière, plane, ciseau, maillet). Les assemblages mobilisent des techniques de travail du bois et de matelotage apprises pendant le camp (brêlage, tripode). (5 séances de 1h30, séances supplémentaires si envie et besoin, plein air, 11-15 ans) Encadrants : une directrice, professeure des écoles depuis plus de dix ans, équivalent BAFD; animateurs 6-8 ans : 3 dont 1 BAFA et 2 stagiaires BAFA ; animateurs 8-11 ans : 6 dont 4 BAFA, 1 stagiaire BAFA, 1 non qualifié ; animateurs 11-15 ans : 5 dont 4 BAFA, 1 titulaire du PSC1 et 1 titulaire du AFGSU, 1 non qualifié; Total de 15 encadrants dont 5 titulaires PSC-1 / 1 AFGSU / 3 Surveillants de Baignade
Lien avec les familles
Pour les 8-11 ans, des temps de courrier sont organisés durant le séjour tous les 3 ou 4 jours par les encadrants pour permettre aux enfants d’envoyer des lettres à leur famille. Pour les 11-15 ans, les jeunes pourront écrire pendant leur temps libre. Il est demandé aux parents d’envoyer au moins un courrier aux enfants pendant le séjour. Les parents sont tous destinataires du projet pédagogique du camp. Une réunion d’information se tient avant le départ. En septembre, la réunion de rentrée des activités du groupe local dresse un bilan du camp en présence des parents.
Partenariats locaux
JPA dans le cadre du projet « ma colo à l’école » avec l’école Jean Giono-Schweitzer, Aix en Provence
Nombre de places ouvertes
55
- Centre SGDF Pont de Barret - 26160 Pont-de-Barret - 26160 Pont-de-Barret
De 6 à 15 ans
Pour s'inscrire
420 €