COMPLET Passion cheval

8 et 28 juillet

ce séjour à forte dominante d'équitation permettra aux jeunex d'assouvir leur passion du cheval.il se déroulera en 3 phases. phase 1: mise en selle et appropriation des techniques aux trois allures pas, trot et gallop. phase 2: perfectionnement. phase 3 sorties en extérieur avec bivouac à la clé. en plus de la monte les jeunes seront associés aux soins des chevaux, il seront initiés à la lecture de cartes et l'orientation en montagne. le bivouc en fin de séjour sera l'occasion de découvir la chaine des puys d'une mainiére originale. en complément: visite du chateau de Val, rando volcan et baigandes en milieu naturel.

Détails

Présentation de l'organisateur et du projet éducatif
Mairie de Nanterre enfance séjours Dès 1935, la nouvelle municipalité de Nanterre inscrit le départ des enfants en vacances comme priorité de son action sociale. En 1936, le maire Raymond Barbet fait l'acquisition de la première colonie de vacances collective, le domaine d'Hautefeuille, qui accueillera jusqu'à 700 enfants après les privations de l'occupation et de la guerre. Garchy accueillera les adolescents sous tente en 1954 avant de devenir un centre maternel. En 1956, la colonie de Saint-Hilaire au bord de la mer, ouvre ses portes. Puis c'est au tour du domaine de Pradeilles à la Bourboule d'accueillir les premiers enfants de Nanterre pour les classes de neige et les vacances d'hiver. Dans l'Eure, le site de La Couture BOUSSEY accueille les mini-séjours. Un grand programme de rénovation a été élaboré par la municipalité en 1994 afin d'améliorer sensiblement l'accueil et l'hébergement des quelques 2 500 jeunes nanterriens qui séjournent en vacances ou classes de découverte chaque année et peuvent désormais bénéficier de ce patrimoine riche et diversifié. Le centre de vacances est un lieu d’apprentissage et d’exercice de la citoyenneté : écoute, participation active des enfants à l’élaboration des règles de vie, entre-aide et réalisation de projets collectifs. Aucune discrimination n’est tolérable en séjour. Aucune forme de violence n’est acceptée, qu’elle vienne d’un adulte ou d’un enfant. En cas de conflit, le dialogue est toujours privilégié. Les équipes s’efforcent de prendre en compte les convictions personnelles dans la mesure du respect des règles collectives. Les séjours en centre de vacances constituent un moment privilégié pour sensibiliser les enfants au respect de l’environnement, au travers d’activités en pleine nature. C’est aussi l’occasion de développer leur capacité à apprécier la nature, apprendre à la préserver et grandir en futur citoyen respectueux de la planète. Les menus proposés en centre de vacances respectent l’équilibre alimentaire, les recommandations du Plan national pour la nutrition et les normes d’hygiène spécifiques à la restauration collective. Les repas sont préparés sur place par du personnel qualifié. Les enfants souffrant d’allergies disposent de repas adaptés à leur régime alimentaire, ceux qui ne mangent pas de porc peuvent disposer d’un plat de substitution. Aucun autre régime alimentaire ne peut être proposé. Faire sa toilette, son lit, se lever seul sans réveiller les autres et gérer ses vêtements sont des exemples de compétences que les enfants vont acquérir en centre de vacances. Plus tard, c’est élaborer des menus, proposer une activité, faire des bilans de sa journée… Les adultes veilleront à accompagner et à s’adapter aux capacités des enfants. Le séjour de vacances offre l’opportunité de faire découvrir aux enfants des activités qui ne leur sont pas familières : randonnées, sports de plein air, activités artistiques ou culturelles (découverte du patrimoine, des régions), avec les animaux et la nature … Toutes les activités sont encadrées par des animateurs ou des professionnels diplômés. Celles présentées dans la brochure visent toujours la découverte et l’initiation. Chaque enfant devra donc être en possession des documents demandés pour y participer.
Numéro de l'organisateur
092ORG0223
Numéro de déclaration du séjour
0920223SV002520
Protocole sanitaire
La Ville de Nanterre respecte l’ensemble des consignes sanitaires précisée dans le Décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaire à la gestion de la crise sanitaire qui encadre les activités des accueils de mineurs.
Organisation de la vie quotidienne et des activités pendant le séjour (hors renforcement scolaire)
Après une fin d’année scolaire particulière, ces vacances doivent permettre aux jeunes citadins de se ressourcer. De plus ce sont les dernières vacances avant la rentrée scolaire, nous veillerons à ce que les équipes alternent des temps de repos et des temps d’animation. Ce rythme permettra aux enfants d’aborder leur rentrée plus sereinement. Le changement de lieu, d’habitude, d’activité et de rythme de vie aura pour conséquence de modifier les repères des enfants, la dynamique de ce séjour devra en tenir compte et en minimiser les effets. Nous veillerons donc à ce que les équipes alternent des temps de repos et des temps d’animation. Pour une meilleure organisation de la vie quotidienne et collective et afin de répondre aux besoins de chaque enfant, nous fonctionnerons avec plusieurs groupes d’âges .Chaque groupe de vie sera dans un lieu attitré et sera encadré par 3 ou 4 animateurs référents. Chaque directeur adjoint aura à sa charge le suivi plus particulier d’un groupe de vie. Les animateurs développeront des outils adaptés à l’âge et à l’autonomie des enfants afin de leur permettre de se sentir bien, de se repérer facilement et d’être serein par rapport à la séparation. Les temps de la vie quotidienne seront organisés de façon ludique (jeux, chants), dans une ambiance agréable pour l'ensemble du groupe. Chaque groupe de vie aura un nom et un chant, ce qui facilitera les rassemblements dans une humeur joyeuse. Les lieux de vie seront décorés et enrichis avec les enfants tout au long du séjour. Par exemple : tous les dessins d'enfants seront accrochés, visibles. Des affichages ludiques et colorés seront mis en place dans les chalets pour faciliter les repères dans le temps et dans l’espace. Ponctuellement, un conseil d'enfant sera organisé pour recueillir l'avis et le vécu du séjour des enfants Le taux d’encadrement est de 1 animateur pour 6 enfants .Il va permettre aux animateurs d’être plus à l’écoute et vigilant ainsi que de travailler la relation individuelle. Les enfants auront de vrais repères « humains » avec lesquelles ils pourront aborder la collectivité et le séjour sereinement. L’équipe pédagogique est constituée d’animateurs, de directeurs adjoints, d’une directrice et d’un assistant sanitaire. Une grande partie de l’équipe est titulaire du PSC1. L’assistant sanitaire assurera le suivi sanitaire tout au long du séjour et sera garant du bon fonctionnement de l’infirmerie. Il développera des outils simples et ludiques afin que les enfants soient autonomes sur leur prise de traitement. Il fera en sorte que l’infirmerie soit un lieu d’accueil et de repos agréable. Il sera chargé des relations avec les professionnels de la santé et de la gestion des documents administratifs concernant la santé des enfants. Il sera le seul interlocuteur auprès du directeur et travaillera en collaboration avec ce dernier. Lever échelonné Les enfants auront la possibilité de se lever à leur rythme entre 8h00 et 9h15. Au-delà de 9h15 si des enfants ont encore besoin de sommeil, le bâtiment abritant l’infirmerie est un lieu calme approprié pour les accueillir et leur permettre de se reposer. Avant 8h, la présence des animateurs est indispensable afin de gérer les « lève-tôt » pour qu’ils ne réveillent pas toute la chambre. Les animateurs de lever s’assureront que les enfants quittent le chalet bien habillés (tenue adaptée à la météo). Ils aèrent chaque chambre et chaque lit. Ce qui leur permet de vérifier l’état du matelas et d’identifier un éventuel incident nocturne. Si c’est le cas, l’enfant prendra une douche et l’animateur changera ses draps en toute discrétion et donnera le linge à laver en laverie. Les réunions d’enfants Les réunions d’enfants auront lieu tous les matins après le rangement des chambres et la petite toilette. Les enfants se réunissent dans leur salle d’activités pour discuter de la journée, chanter, écouter une histoire… Les repas Le repas est un moment essentiel dans la vie de chacun, pour qu’il se passe dans les meilleures conditions possibles il faut : Proposer des menus équilibrés, variés et adaptés aux activités. Sensibilisation à l’équilibre alimentaire. Découverte de nouvelles saveurs et de plats régionaux. Inciter (sans forcer) les enfants à goûter tous les plats ; L’animateur vigilant et installé à table, invite les enfants à goûter à tout. Il ne les oblige pas mais a une attitude positive vis-à-vis des aliments servis et donne l’exemple.
Organisation des modules de renforcement scolaire
Organisation des modules de renforcement scolaires Les temps de renforcements scolaires seront principalement positionnés en matinée. Ils se déclineront selon deux axes concomitants - Multiplier les expériences perceptives, - Maitriser le langage pour exprimer ses émotions et sa pensée Dans chaque activité les équipes feront le lien entre les différents temps d’un enfant. (Classe, famille, périscolaire territoire) La compétence 1 du socle commun des compétences sera l’objet d’une attention particulière et devra se décliner autant que possible par les animateurs à tous les moments de la vie du séjour en nommant tout objet par leurs noms justes, en évitant les mots de substitution du type truc, chose, machin… et en réfléchissant à voix haute avec les enfants et les jeunes. Les activités dominantes de chaque séjour, en lien avec l’identité du territoire, feront l’objet d’un cycle de 4 à 5 séances d’une à deux heures. Lors de ces séances le vocabulaire thématique sera systématiquement abordé. Elles seront encadrées par des moniteurs diplômés d’état. Au-delà des dominantes du séjour les activités ne seront jamais considérées comme une fin en soi mais un support permettant le réinvestissement sous un jour ludique des acquis scolaires de chacun. Ainsi un atelier cuisine sera l’occasion de mesurer, peser, lire une recette… La réalisation d’une micro fusée permettra le tâtonnement expérimental l’utilisation du double décimètre, d’une équerre pour la fabrication d’ailerons. Les lancements et leur observation feront l’objet d’analyses et permettront de vérifier la pertinence des hypothèses émise lors de la fabrication et ainsi, en formuler d’autre à mettre en œuvre pour le prochain prototype. S’agissant de la découverte du milieu elle doit s’entendre dans son sens large. Bien sûr, la faune et la flore tiendront une place prépondérante mais elles doivent être mises en lien avec le territoire où elles seront observées. Pourquoi tel animal ou telle plante s’épanoui ici ? Cette question à laquelle il faut répondre fera l’objet d’une recherche documentaire soit par le livre soit par l’outil numérique. Le patrimoine, la culture locale, les métiers spécifiques doivent être intégrés à la découverte du milieu et articulés les uns avec les autres. Ainsi, il pourra être déduit que le milieu naturel a influencé l’architecture, les traditions, les métiers. La découverte du milieu ne peut être abordée sans l’évocation de sa protection durable. L’ensemble des propriétés communales où se déroulent les séjours proposés sont en cours le labélisation « clé verte » Ainsi la démarche de développement durable est omniprésente et mise en pratique dans chaque projet. Enfants et jeunes y trouveront leur rôle à jouer en participant à la lutte contre les gaspillages (énergétiques, alimentaire…) par exemple. Ces activités seront encadrées par des animateurs titulaires du BAFA et seront proposées en complément des activités dominantes. Elles seront conçues comme des situations pédagogiques favorisant le questionnement collectif, l’explicitation par chacun de ses idées, et la valorisation des réussites.
Lien avec les familles
Chaque séjour dispose d’un blog accessible par chaque famille par le biais d’identifiants et de code sécurisés. Ils sont ouvert en amont du séjour afin d’y trouver : - Le projet pédagogique du séjour, - Une foire aux questions balayant les questions les plus fréquemment posées par les familles, - Le protocole sanitaire, - Les indispensable du séjour, - L’organisation des transports Durant le séjour ce blog est alimenté par les équipes afin de rendre compte de l’évolution du projet. Photos et articles constituerons les comptes rendus. D’autre part les cadres du service mobilisés 24h/24h pourront répondre aux interrogations des familles sur simple appel à l’hôtel de ville. A l’issu du séjour les familles auront accès au compte rendu bilan du séjour.
Partenariats locaux
association élémenterre, écuries de la Dordogne
Nombre de places ouvertes
16
centre de vacances de la ville de Nanterre - La bourboule - 63150 La Bourboule
De 12 à 14 ans
  • Accessible aux déficients intellectuels
Pour s'inscrire
sur inscription en fonction du quotient familiale