Cirque (et nature)

17 - 23 octobre

dans le cadre de l'opération "colonies apprenantes" par le Ministère de l'Éducation Nationale.

CIRQUE (et nature)

L’expertise de nos classes découvertes en séjour de vacances !

Pendant l'année scolaire, nous organisons des classes découvertes.

Nous souhaitons faire profiter de ce savoir faire aux enfants dans le cadre d'un séjour de vacance et ainsi méler étroitement "éducatif et récréatif et socialisation" dans une période particulière où les enfants en ont en d'autant plus besoin!

cirque art sport jonglage equilibre acrobatie magie nature

Détails

Présentation de l'organisateur et du projet éducatif
Ligue de l’enseignement (dpt 31) Ce séjour se déroulera au Relais du Bois Perché (31160 Aspet). Nous sommes une structure de la ligue de l'enseignement 31, association d'éducation populaire reconnue. Vous trouverez ci-dessous un aperçu du projet éducatif de la ligue de l'enseignement et ci-joint le projet de fonctionnement construit pour les colos apprenantes. Projet éducatif loisirs - vacances Texte voté par le conseil d’administration de la Ligue de l’enseignement le 10 juin 2004 Chiffres mis à jour début 2013 éléments du projet éducatif général de la Ligue de l’enseignement 1. Synthèse historique de la Ligue de l’enseignement La Ligue de l’enseignement a été créée en 1866. Ses fondateurs voulaient former des citoyens libres et indépendants capables de s’émanciper des tutelles et d’assumer, en totale autonomie, leurs choix de vie, dans un cadre républicain. Ils avaient fait le constat qu’il était quasi-impossible pour des individus d’assumer leur pleine citoyenneté sans un minimum d’instruction et de formation. A cette époque les trois quarts de la population étaient illettrés et l’enseignement totalement contrôlé par « l’Église ». La Ligue de l’enseignement est à l’origine des lois « Jules Ferry », qui rendront la scolarité obligatoire, publique, gratuite et laïque (1881, 1882 et suivantes). La Ligue a joué et joue encore un rôle important dans la promotion de la vie associative. La Ligue de l’enseignement continue de développer son projet initial : former le citoyen, et de le décliner au travers de nombreux domaines et multiples actions : ■ Dans le domaine du sport, en favorisant la participation plutôt que la compétition ; ■ Dans le domaine de la culture, en développant une éducation artistique et culturelle accessible à tous ; ■ Dans le domaine de l’environnement, en favorisant la prise de conscience individuelle et collective des enjeux liés à l’environnement et au développement durable ; ■ Dans le domaine des relations internationales, en favorisant les échanges pour la mise en œuvre d’une citoyenneté européenne et internationale ; ■ Dans le domaine des classes de découvertes et des séjours éducatifs : la Ligue de l’enseignement a organisé les premières classes de découvertes, dès 1948 à L’Abérouat (64), puis en 1953 à La Féclaz (73). Depuis, elle développe un partenariat important avec le ministère de l’Éducation nationale ; ■ Dans le domaine des vacances et des loisirs, en favorisant le droit aux vacances et aux loisirs pour tous : - 1928 : création de l’UFOVAL : séjours de vacances pour enfants et adolescents. - 1936 : la Ligue joue un rôle important, en partenariat avec la CGT, dans la mise en œuvre des congés payés. - 1947 : la Ligue crée le Centre laïque de tourisme culturel (CLTC), destiné à développer l’accès aux vacances et aux loisirs des adultes et des familles. La Ligue de l’enseignement aujourd’hui Aujourd’hui, la Ligue de l’enseignement, mouvement d’éducation populaire, invite les citoyens à s’associer dans la lutte contre les inégalités, à débattre et à être acteurs dans la cité afin de construire une société plus juste, plus libre et plus solidaire, visant à l’émancipation de tous. La Ligue définit quatre objectifs prioritaires : ■ Pour un véritable droit à l’éducation et à la formation tout au long de la vie, et une éducation démocratique de l’enfance et de la jeunesse L’éducation et la formation tout au long de la vie ne peuvent être cantonnées aux seules exigences de l’employabilité. La Ligue mettra en œuvre tous les moyens nécessaires pour que chaque citoyen puisse bénéficier des pratiques formatives qui l’intéressent et de la valorisation de son expérience sociale et associative. L’accès à l’éducation et la formation tout au long de la vie s’appuie sur une éducation de base, dispensée par l’École et les différents acteurs éducatifs de l’enfance et de la jeunesse. ■ Pour l’exercice de la citoyenneté sur tous les territoires et la promotion de l’engagement bénévole et associatif La démocratie participative est indissociable de la démocratie délibérative. La promotion permanente de l’engagement et du bénévolat associatifs sont les compléments obligatoires des initiatives institutionnelles. ■ Pour reconnaître et favoriser l’expression de la diversité et lutter contre toutes les formes de discriminations Cet objectif englobe la réflexion et les actions qui traitent de toutes les questions liées au pluralisme, à la diversité des cultures, aux formes de dominations et aux injustices sociales. ■ Pour la prise en compte de l’environnement et du développement durable à la Ligue et dans notre société La Ligue de l’enseignement est engagée depuis plus de 20 ans dans divers projets qui visent à développer une culture de l’environnement et du développement durable en son sein, ainsi qu’auprès des publics qu’elle accueille. Après avoir été à l’initiative du label Citoyenneté - Environnement - Développement durable (CED) pour ses centres de classes de découvertes en 1992, après le premier sommet de la Terre à Rio, du premier « Agenda 21 » associatif en 2007, la Ligue poursuit cette stratégie : gestion de nos équipements, fonctionnement et gestion de nos sièges, actions de solidarité internationale, mise en œuvre dans nos secteurs d’activité tourisme social et associatif La continuité éducative à la Ligue : des principes communs L’action éducative de la Ligue de l’enseignement est menée au travers de tous ses champs d’intervention : éducation, culture, sports, loisirs, vacances, classes de découvertes, séjours éducatifs, formation, insertion… Le principe de continuité éducative s’applique quel que soit le temps, le lieu. La Ligue de l’enseignement développe en conséquence une politique globale en direction de l’adulte, de la famille, de la jeunesse et de l’enfance. La volonté éducative de la Ligue est à la fois de permettre à chaque individu d’être en capacité de réussir sa vie et son épanouissement personnel et de devenir un citoyen libre et autonome. À cette fin, elle est particulièrement soucieuse de contribuer au développement de l’égalité et à la réduction des inégalités sociales. Ses actions ont pour ambition d’aider à donner à l’individu les outils permettant à sa personnalité tout entière de s’éveiller et de s’affirmer. Pour cela, il sera nécessaire de : AGIR POUR LA LAICITE : ■ Reconnaître à tous le droit à la diversité dans le cadre républicain. ■ Respecter les choix individuels et ne privilégier aucune conviction particulariste. ■ Faire découvrir et connaître la laïcité comme support du « vivre ensemble » et principe d’organisation politique d’une république démocratique. FAVORISER UN FONCTIONNEMENT DEMOCRATIQUE : ■ Permettre d’avoir une attitude responsable : respecter l’autre dans son individualité, son intégrité, ses différences, tout en respectant les règles de vie collective. ■ Aider tout individu à mieux maîtriser son milieu de vie et développer ses capacités d’analyse critique. ■ Reconnaître à tout individu la fonction de citoyen et lui permettre d’acquérir la capacité de participer aux réflexions et décisions collectives FAVORISER L’AUTONOMIE ET LA SOCIALISATION : ■ Permettre l’affirmation de la personnalité de chacun, son esprit d’initiative, son esprit critique, ses capacités créatives, sa responsabilité. ■ Favoriser l’émancipation pour que chacun soit libre, autonome et indépendant, dans le respect des autres. ■ Permettre à chacun d’être un individu lucide, capable : - De vivre dans la société telle qu’elle est ; - D’y vivre tout en la critiquant ; - De se donner les moyens d’agir sur elle pour l’améliorer et la transformer ; - Favoriser les solidarités sociales, économiques, les libertés, le sens des responsabilités individuelles FAIRE VIVRE LA MIXITE SOCIALE : ■ Pour que nos activités soient des vecteurs de mixité sociale : ■ En faciliter l’accès à toutes les catégories sociales. ■ Faire obstacle à tout type de discrimination. ■ Faciliter l’accueil des personnes en situation de handicap. DEVELOPPER LA FORMATION : ■ Préparer les militants à participer à la réalisation de projets. ■ Favoriser l’accès à nos formations des personnes qui aspirent à un développement personnel dans le cadre d’une démarche citoyenne. ■ Transmettre et faire partager le projet éducatif de la Ligue. ■ Promouvoir et faciliter l’accès à la prise de responsabilité sociale et éducative. ETRE ACTEUR DE L’ECONOMIE SOCIALE : ■ Assumer pleinement notre fonction d’entrepreneur de l’économie sociale et de gestionnaire, acteur à part entière de l’économie. ■ Prêter une attention particulière à la formation du personnel et aux conditions de travail. ■ Favoriser l’intégration de personnel en situation d’insertion sociale. ■ Favoriser l’économie locale dans le cadre du développement durable des territoires AGIR DANS LE CADRE D’UN TOURISME DURABLE : ■ Organiser nos projets et notre fonctionnement en respectant les principes du programme CED : Citoyenneté - Environnement - Développement durable. ■ Faire en sorte que le secteur vacances de la Ligue de l’enseignement agisse pour un tourisme durable, respectueux des habitants et de l’environnement. ■ Favoriser les relations commerciales relevant des pratiques du commerce équitable. Éléments du projet éducatif de la Ligue, Appliqués aux centres de loisirs, vacances pour Enfants et adolescents et aux classes de découvertes Les vacances pour enfants et adolescents Le centre de vacances accueille des enfants ou des adolescents, venus vivre et pratiquer ensemble des activités ludiques, sportives, culturelles, artistiques. Il est ouvert à tous. Le centre de vacances doit participer à l’éducation du jeune qui nous est confié en favorisant son épanouissement complet, en facilitant sa socialisation et en lui permettant la découverte d’environnements nouveaux. Le centre de vacances permet la construction d’une démarche citoyenne grâce à la vie en collectivité. L’équipe éducative doit donc tout mettre en œuvre pour répondre aux droits, aux besoins et aux aspirations des enfants et des jeunes en n’oubliant jamais que, si ceux-ci ont des droits, ils ont aussi des devoirs. Elle doit donc faire en sorte que les uns et les autres soient toujours respectés. Le centre de vacances doit permettre, par son fonctionnement, dans le cadre de nos finalités éducatives globales : ■ Le développement des relations éducatives, ■ Le développement des capacités d’analyse critique par la liberté d’expression individuelle et les échanges collectifs, ■ L’épanouissement de l’enfant par le jeu et la pratique d’activités diverses (culturelles, sportives, artistiques, scientifiques…), ■ La découverte de l’environnement, naturel, social, culturel et géographique du lieu de vie de l’enfant, ■ Le dépaysement qui rompt avec la routine et avive la curiosité, ■ Le développement d’activités créatives, ■ L’apprentissage de techniques, Le centre de vacances doit aussi pouvoir garantir au jeune : ■ Des conditions de vie assurant harmonieusement son développement physique, affectif et moral, ■ Une nourriture équilibrée et de qualité, ■ Des conditions de sécurité, ■ Le respect des rythmes de vie propres à chacun, ■ Le respect de l’individu, ■ Le droit à la liberté, à la dignité, dans le respect de l’autre, ■ Le centre de vacances doit permettre à l’enfant de s’émanciper et d’être acteur de ses vacances. ■ Le droit au plaisir : c’est le moteur essentiel de tous les moments dans nos centres de vacances. Les chiffres La Ligue de l’enseignement en est un des principaux acteurs avec ses 160 centres et villages de vacances pour 21 000 lits : ■ Plus de 500 000 enfants et adolescents (4-17 ans) partent chaque année : vacances, séjours linguistiques et accueils de loisirs ; ■ Parmi ces enfants, 170 000 partent en classes de découvertes et en voyages scolaires éducatifs, en France et à l’étranger ; ■ 60 000 personnes accueillies d
Projet éducatif
Numéro de l'organisateur
031org0139
Protocole sanitaire
L’accueil et le départ Ils se feront par groupes limités à 12 Des horaires décalés seront proposés Nombre de mineurs Afin de prendre au mieux en compte la distanciation sociale et le respect des gestes barrières. Nous fonctionnerons en groupe de 12 enfants maximum par ateliers Nous opterons pour des locaux adaptes qui permettront le respect de la distanciation Suivi sanitaire Sous l’autorité du directeur du séjour, Un animateur (possédant le PSC1) sera chargé du suivi sanitaire est désigné référent covid-19. Il formalisera et sera est chargé de la diffusion des règles de prévention contre la transmission a toute l’équipe. Communication avec les familles Les responsables légaux sont informés préalablement à l’inscription du mineur des modalités d’organisation du séjour et, notamment, du principe « constitution de petits groupes » de mineurs, de l’importance du respect des gestes barrières par eux-mêmes et leurs enfants lors du départ et de l’arrivée du séjour. Durant le séjour de l’enfant un blog « on donnes des nouvelles » sera mis en place. Ce blog permettra aux parents d’être informé quotidiennement des activités et du déroulement du séjour. Rôle des préfets de département et des services déconcentrés (DR(D)JSCS, DDCS-PP, DJSCS) Les déclarations et demandes d’autorisation des ACM sont effectuées selon les procédures prévues par la règlementation. La restauration - La restauration sera envisagée sous forme de plateaux repas distribués au restaurant. L’organisation des temps et l’accès aux lieux de restauration seront conçus de manière à limiter au maximum les files d’attente. Les jeunes déjeuneront à distance d’un mètre au moins l’un de l’autre. - L’aménagement des tables sera prévu pour assurer une distanciation physique - La désinfection des tables et dossiers de chaise sera effectuée après chaque repas. - Les règles d’hygiène et gestes barrières font l’objet d’un affichage dans les salles de restauration. - Le lavage des mains doit être effectué avant et après le repas. Les conditions d’hébergement - Le nombre de lit par chambre sera fixé à 4. Il devra permettre le respect des règles de distanciation physique. - Les chambres seront aérées plusieurs fois par jour. - Le linge de lit sera lavé avec un cycle de lavage adéquat (cycle de 30 mn à 60°C minimum), - L'hébergement des encadrants doit permettre les meilleures conditions de sécurité des mineurs et respecter les règles de distanciation physique. Le port du masque (masques grand public) - Le port du masque est obligatoire pour les encadrants et pour toute personne prenant part à l’accueil lorsqu'ils sont en présence des mineurs. - Le port du masque est obligatoire pour les mineurs de plus de 11 ans lors d’activités dans lesquelles la distanciation physique n’est pas possible ; Les transports - Les règles de distanciation sociale s’appliqueront dans la mesure du possible aux transports proposés dans le cadre des ACM, - Le véhicule utilisé doit faire l’objet, avant et après son utilisation, d’un nettoyage et d’une désinfection dans les mêmes conditions que celles applicables aux locaux. - Le chauffeur portera un masque grand public et maintenir les distances de sécurité avec les passagers. - Les enfants de plus de 11 ans et les accompagnateurs doivent également porter un masque - L’utilisation de véhicules de moins de neuf places, hors conducteur doit se faire conformément aux prescriptions de l’article 21 du décret n°2020-663 du 31 mai 2020 Les activités physiques et sportives - Des activités physiques seront organisées, dans le respect de la distanciation physique (au moins un mètre entre deux personnes) et des mesures d’hygiène, de la règlementation applicable aux activés sportives et des prescriptions du décret n° 2020-663 du 31 mai 2020 - Lors de la pratique d’activités physiques, la distance physique sera au minimum de 2 m. - Si elles sont organisées à l’extérieur de l’accueil, elles ne peuvent pas rassembler plus de 12 personnes. _ La prise de température - Les responsables légaux du mineur seront invités à prendre sa température avant le départ pour l’accueil. En cas de symptômes ou de fièvre (38,0°C), l’enfant ne doit pas prendre part au séjour et ne pourra y être accueilli. - Les accueils seront équipés de thermomètres pour pouvoir mesurer la température des enfants (ou des personnels) dès qu’ils présentent des symptômes. _ Les activités - Les activités seront organisées par petits groupes, ne dépassant pas 12 personnes - Les groupes sont constitués, dans la mesure du possible, pour toute la durée du séjour. Ils peuvent cependant être adaptés pour tenir compte notamment de la nature des activités menées. - Les possibilités d’interactions entre sous-groupes seront réduites, en organisant les activités et l’utilisation des lieux communs en fonction de ces sous-groupes. - Le programme d’activités proposé tiendra compte de la distanciation physique et des gestes barrières. . Chaque activité proposée fait l’objet d’une évaluation préalable et d’une adaptation au regard de ces règles. - L’organisation d’activités en plein air seront conçues de façon à ce que le nombre de mineurs présents simultanément dans les espaces utilisés permette le respect de la distanciation nécessaire. - Les personnes intervenant ponctuellement au sein des accueils, notamment pour la mise en place d’activités culturelles, physiques et sportives, seront admises au sein du séjour dans le respect des règles de distanciation sociale et des gestes barrières. En résumé, l’accueil des mineur se fera dans le respect des règle sanitaire en vigueur, nous nous laissons donc la possibilité de le faire évoluer en fonction des mesures sanitaires.
Organisation de la vie quotidienne et des activités pendant le séjour (hors renforcement scolaire)
Notre structure permet une organisation de la vie quotidienne et des activités de manière fluide et adapté aux séjours de vacances comme à la situation sanitaire. Nous disposons de nombreuses salles, de nombreuses chambres, de plusieurs espaces de restauration et de vaste espaces extérieurs permettant des dédier des espaces pour chaque groupe. Ainsi les enfants pourront profiter pleinement de leur séjour tout en respectant les consignes sanitaires. Chaque groupe de 10 (12 max) enfants maximum seront encadré par un intervenant (ou plusieurs) spécifique(s) à la thématique du séjour, ainsi que par un animateur BAFA pour la partie vie-quotidienne et activités annexe tel que les veillées. L’ensemble sera complété par 1 animateur(trice) « volant(e) », 1 assistant(e) sanitaire et un surveillant de baignade. Le tout sera coordonnés par un directeur de séjours diplômé avec le soutient de la responsable animation du centre et de son adjoint. JOURN2E TYPE: 7H(30) – 9h30 Réveil Lever Petit déjeuner ÉCHELONNES -Se réveille, s’habille, fait son lit sans faire de bruit -va petit déjeuner -va en salle de réveil Ne pourra retourner dans sa chambre qu’une fois tout le monde réveillé (dents, toilette, rangement...) 9h30 – 12h Rassemblement Activités 12h - 12h30 Temps libre Reste dans la ou les zone(s) autorisée(s) (sauf chambres) 12h30 -13h30 Déjeuner par groupe de séjour Ne se lève pas sans autorisation, fait attention au niveau sonore, goûte à tout, partage, débarrasse… 13h30 – 14h Temps libre 14h -15h Temps calme Reste dans la ou les zone(s) autorisée(s) (Chambres=calme) 15h – 17h Rassemblement Activités 17h – 18h Temps libre Reste dans la ou les zone(s) autorisée(s) 18h – 19h Temps calme Douches Rangement (Blog, courrier…) Temps dans les chambres Douche, rangement, gestion linge sale, préparation affaire du lendemain… Téléphone, courrier… 19h – 19h30 Rassemblement Réunion de groupe Se positionne, s’exprime sur la journée sur leur séjour ! 19h30 – 20h30 Diner Bis déjeuner 20h30 - … Veillée Veillée directe après le repas 21h30 - 22h00 … - 23h00 Coucher Brossage de dents, pyj… Discussion, lecture….Calme ! Extinction des feux Riders : bis Dans les chambres ou ailleurs… respect de ceux qui souhaitent dormir ! Extinction des feux 23h
Organisation des modules de renforcement scolaire
La ligue de l’enseignement et particulièrement le Bois Perché travaille avec la compagnie Baluchon depuis de très nombreuses année. C’est un prestataire de grande qualité qui « jongle » avec pédagogie, humour, rigueur… Depuis 1995, La Compagnie Baluchon met son expérience au service des éducateurs, enseignants, partenaires publics ou privés. Sur la base d’un projet pédagogique solide, ses intervenants, agrées par l’éducation nationale, proposent un encadrement qualifié et du matériel professionnel. http://www.compagniebaluchon.fr/ OBJECTIFS : De par la pluralité des techniques abordées, le cirque est un outil pédagogique qui favorise un bon développement psychomoteur de l’enfant. Au-delà de la simple activité ludique, c’est une activité structurante, un véritable support éducatif, un apprentissage de la vie, où chacun peut s’exprimer et trouver sa place. La pratique de cette activité permet : - Un accompagnement vers la socialisation. Respect des règles, des individus, du matériel. / Entraide, communication, travail en groupe. / Mise en situation, entraînement à l’esprit critique. - Une augmentation des facultés. Amélioration des capacités perspectives (vitesse, espace, profondeur…) / Amélioration des aptitudes physiques (tonicité, souplesse, équilibre, force, motricité, latéralité, coordination…) - Un développement des capacités cognitives. Mémorisation / Compréhension / Créativité / Concentration / Confiance Le Cirque, par ses divers contenus, est de nature à mettre en jeu et à développer les facultés motrices, rythmiques, sensorielles et intellectuelles, aussi bien que les capacités relationnelles et affectives de l’enfant. Ce séjour mettra également l’accent sur la découverte de l’environnement naturel (éducation à l’environnement et au développement durable) tout en créant un lien avec les ateliers cirque ! DETAIL DES SEANCES : Ateliers cirque : Jonglerie, Acrobatie, Equilibre, Trapèze, Magie, Tissu aérien, Diabolo, Echasses, Fil tendu, Boule chinoise, Trampoline, Monocycle, Art Clownesque… Construire un projet commun avec la possibilité de présenter quelque chose en fin de séjour. Les atelier cirque se feront sur 2 journées complètes et 2 demi-journées. Les autres temps d'activité seront orientées sur leur projet, la découverte du milieu, le loisir: ex: balade, découverte faune et/ou flore, cabanes, jeux de piste, orientation, jeux divers et jeux sportifs, activités créatives et/ou manuelles, atelier et jeux d’expression, fabrication de matériel de cirque et décor, piscine…
Lien avec les familles
La communication avec les familles est un gage de confort et de vacances réussies pour les enfants en séjour comme pour les parents. Il peut arriver, pour les primo-partants notamment, que l’éloignement suscite de l’inconfort, de l’anxiété voir de la tristesse. Cela peut être le cas chez l’enfant comme dans le cadre familial. S’il ces périodes d’éloignement favorisent le développement de la personnalité par le vivre-ensemble, le vivre-différemment, il est de notre responsabilité de favoriser l’expression du lien entre l’enfant et sa famille dans un cadre que nous avons décliné ainsi : Une Plateforme web au service de la communication avec les familles : www.ondonnedesnouvelles.com Nous utilisons la plateforme de blog agrée notamment par l’éducation nationale pour donner des nouvelles dans le cadre des classes découvertes, afin de faire un rapport quotidien des activités de la colonie de vacances et de permettre aux familles de transmettre des informations aux vacanciers. Ainsi, un message est mis en ligne tous les soirs par le directeur ou les animateurs. Il est rédigé avec les enfants et est systématiquement accompagné d’un minimum de photos. Nous nous attachons également à créer et mettre en ligne (via la plateforme) des vidéos avec les enfants, montrant le déroulement de la colonie de vacances et les activités réalisées. Un mot de passe est donné à chacune des familles pour qu’ils aient un accès personnalisé à la plateforme pour avoir accès aux informations postées ou pour y adresser des messages. En complément, nous proposons également aux enfants d’appeler, en fin de journée, leur famille ou leurs représentants légaux. Nous proposons également l’envoi de cartes postales aux familles ou à l’entourage. De même, nous proposons aux familles d’envoyer des nouvelles écrites (courrier, cartes postales) sur le site du Bois Perché. Les coordonnées du relais du Bois Perché sont systématiquement données aux familles ainsi qu’un numéro d’urgence (directrice ou directeur de séjour).
Partenariats locaux
compagnie Baluchon (St Lizier)
Nombre de places ouvertes
20
Le Relais du Bois Perché - Les Vignes, 31160 Aspet - Aspet
De 7 à 10 ans