COMPLET - Construction de nichoirs à mésanges à Aurillac

8 - 23 juillet

Dans le cadre de l'opération "Colos apprenantes" par le Ministère de l'Éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

La ville d'Aurillac et Etudes et Chantiers vont fêter cette année leurs 20 ans de partenariat. Depuis 2001, des jeunes participent à l'aménagement du territoire et à la préservation de l'environnement d'Aurillac, ville située en plein coeur de l'Auvergne. Plus de 20 groupes de jeunes sont déjà intervenus dans la commune : dans les jardins partagés du centre social d'Aurillac pour participer à leur développement (création d'un chemin avec des palettes pour faciliter l'accessibilité, aide au montage des cabanes de jardins, construction du mobilier et partage de temps conviviaux avec les jardinier·e·s) et dans d'autres sites de la ville (un parc, des stades, dans les ateliers des espaces verts, le long des berges de la Jordanne, etc).

Cette année encore, Etudes et Chantiers propose un projet en lien avec les habitant·e·s, respectueux de l'environnement et qui anime le territoire.
Des travaux de petite menuiserie pour construire des nichoirs à mésanges et chauve-souris seront réalisés lors du chantier. Ce projet environnemental a pour objectif de réintroduire les mésanges et les chauve-souris au cœur de la ville, en installant leurs nichoirs dans les espaces verts. Elles sont des prédatrices naturelles des chenilles processionnaires, l'objectif est de lutter écologiquement contre leur propagation intempestive et rétablir ainsi l'équilibre naturel. Ces travaux se feraient en partenariat avec les services techniques de la ville, une partie se dérouleraient dans les ateliers et l'autre dans les espaces verts.
L'an dernier, le groupe de jeunes a construit et customisé 14 nichoirs ! Il·elle·s ont pris un réel plaisir de la conception jusqu'à la pose et ont eu un réel impact positif pour l'environnement.

Durant le chantier, tu pourras être acteur·trice de ton projet. Tu feras preuve de créativité et d'inventivité dans des travaux manuels, et tu seras en lien avec les jardinier·e·s, les habitant·e·s et les agent·e·s de la ville.

L'hébergement se fait sous tentes fournies par l'association (1 personne par tente) dans un emplacement du stade municipal. Nous y avons un espace pour planter les tentes individuelles, et deux tentes collectives pour la cuisine et la vie en collectivité (repas/animations). Nous avons un accès privatisé aux vestiaires pour les sanitaires et pour mettre sous clés toutes les affaires du groupe. N'oubliez pas votre matériel de camping (tapis de sol, sac de couchages, etc.)!

Les jardins et les ateliers municipaux sont à moins de 10 minutes à pied.

Les jeunes, qui seront acteurs et actrices de leur séjour, participeront chaun·e·s aux tâches quotidiennes (courses, cuisine, rangement et nettoyage... ). L'organisation du roulement sera fait avec l'équipe d'animation qui est là pour veiller au bon déroulement. L'équipe est composée de 4 personnes : un·e directeur·ice de séjours BAFD, deux animateur·ice·s BAFA et stagiaire, un·e animateur·ice technique, elle supervise et accompagne le groupe.
L'objectif est de gagner en autonomie et que chacun·e agisse individuellement pour permettre un bon fonctionnement collectif !
Tou·te·s ensemble, vous réfléchirez à comment travailler, se nourrir, s'amuser, se déplacer, visiter la région de la façon la plus respectueuse pour l'environnement et l'autre qu'il soit.

Nature Education à l'environnement Développement Durable

Détails

Présentation de l'organisateur et du projet éducatif
CACIAURA a pour objet la promotion à l’échelon local, national et international de projets de travail collectif pour un développement solidaire, qui s’appuie sur la pédagogie de chantier, le vivre-ensemble et la création de lien social. Elle entend développer toute forme de participation des jeunes et adultes éloignés ou non de l’emploi, à l’aménagement, l’équipement, l’animation, la sauvegarde et la gestion de l’espace de vie et des espaces naturels, dans une démarche volontaire et interculturelle. Le but est de favoriser l’inclusion et de développer la citoyenneté auprès des jeunes, moins jeunes, femmes, hommes, populations locales, étrangers, français, citadins, ruraux, actifs, sans emploi pour co-construire ensemble une société plus juste, citoyenne et solidaire. Elle participe au développement des territoires et des actions solidaires dans une démarche de développement durable et d’éducation à l’environnement. L’association favorise entre ses membres la réflexion, la concertation et la solidarité et est chargée de mettre en œuvre concrètement le projet associatif. Cela sous-tend plusieurs moyens : La pédagogie de chantier : Démarche pédagogique où s’articule une dimension «formation» et une dimension «travail collectif». Le chantier est l’intervention sur un territoire qui va favoriser l’identification et la découverte de la relation d’interdépendance entre l’humain et son environnement culturel, naturel et social. Le chantier sous-tend un projet de société qui s’appuie sur une démocratie où le citoyen non seulement participe à la prise de décisions collectives, mais est aussi acteur de l’application de ces décisions. Cette société repose sur la mise en œuvre de solidarités entre individus et groupes d’individus, et sur l’acceptation de l’autre dans ses différences (générationnelles, culturelles, nationales, religieuses, sociales…). Le chantier, de par sa nature, est un support d’expérimentation d’une microsociété et d’apprentissage d’une citoyenneté active autour de 5 grands principes : L’Inclusion : "L'inclusion sociale consiste à faire en sorte que tous les enfants et adultes aient les moyens de participer en tant que membres valorisés, respectés et contribuant à leur communauté et à la société...". L’Education Populaire : Elle vise essentiellement l’amélioration du système social et l'épanouissement individuel et collectif, en dehors des structures traditionnelles (famille) et institutionnelles (enseignement) en prônant l’échange, la participation active des individus et l’apprentissage pour tous. L’Economie Sociale et Solidaire : il s'agit d'un projet de société. L’économie solidaire vise une autre manière de faire de l’économie, de produire, consommer, employer, décider, échanger et créer de la richesse autrement, c’est-à-dire en privilégiant l’utilité sociale, la qualité des rapports entre usagers et producteurs, entre salariés et entrepreneurs, en considérant l’équité des expressions, des échanges et en respectant l’humain et son environnement. Le Développement Durable : Combinaison de trois champs du développement économique, social et écologique, le développement durable (DD) en est sa dimension la plus aboutie (ou équilibrée). Les trois finalités du DD sont au cœur des actions de CACIAURA : • Un développement basé sur des modes de production et de consommation responsables. • La lutte contre le changement climatique • La préservation de la biodiversité L’Interculturalité : C’est l'ensemble des relations et interactions entre des cultures différentes, générées par des rencontres ou des confrontations, qualifiées d'interculturelles. Impliquant des échanges réciproques, elle est fondée sur le dialogue, le respect mutuel et le souci de préserver l'identité culturelle de chacun. Nous organisons des Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) que nous déclarons en séjours de vacances ou séjours spécifiques auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) du Puy-de-Dôme (63) qui relaie aux DDCS(PP) d’accueil des séjours. Le chantier de bénévoles répond à un double objectif : - Permettre la réalisation, dans le cadre d'une démarche bénévole et volontaire, d'un travail concret, utile à la collectivité, valorisant et formateur, et qui favorise la prise de responsabilités. - Offrir l'opportunité, en particulier à des jeunes entre 14 et 17 ans d'horizons variés, de vivre une expérience originale de vie collective. Le chantier de bénévoles s'inscrit à la fois dans une dynamique d'éducation populaire, de développement local et de développement durable. Lieu de brassage culturel et social, il permet une expérience de la vie collective où s'apprend l'autonomie, la solidarité et la citoyenneté. Il peut concerner des domaines variés comme la restauration, l'animation et la mise en valeur du patrimoine bâti (protégé ou non), l'entretien et la préservation des espaces naturels, la réhabilitation d'habitats, l'aménagement de petits équipements socio-éducatifs, sportifs.
Projet éducatif
Numéro de l'organisateur
063ORG0506
Numéro de déclaration du séjour
n° 0630506SV000220
Protocole sanitaire
Notre protocole en PJ.
Organisation de la vie quotidienne et des activités pendant le séjour (hors renforcement scolaire)
La vie quotidienne est organisée de manière collective et avec la participation de tou·tes. Les jeunes accueillis seront acteurs et actrices de leur séjour, participeront chacun·e·s aux taches quotidiennes (élaboration des menus et courses, cuisine, rangement et nettoyage... ), l'organisation du roulement sera fait avec l'équipe d'animation qui est là pour veiller au bon déroulement du séjour. L'objectif est de gagner en autonomie et que chacun·e agisse individuellement pour permettre un bon fonctionnement collectif ! Tou·te·s ensemble, les participant·e·s réfléchiront à comment travailler, se nourrir, s'amuser, se déplacer, visiter la région de la façon la plus respectueuse pour l'environnement et de l'autre.
Organisation des modules de renforcement scolaire
Nous pensons qu’un chantier de bénévoles est un bon support d’apprentissage pour le développement durable et pour la transition écologique. Mais aussi un lieu d’apprentissage de l’anglais et de l’interculturalité par la rencontre. Les chantiers sont aussi des espaces d’expérimentation de la vie en collectivité et donc du développement de la citoyenneté, de l’engagement, de regain de confiance en soi et d’épanouissement personnel. 4 encadrant·e·s seront présents sur le projet pour apporter un soutien linguistique anglophone et ces temps peuvent être organisés sur les temps d'activité afin de travailler sur l'apprentissage de mots de vocabulaires en anglais par exemple.
Lien avec les familles
Nous envoyons une feuille de route à chaque participant avec tous les détails nécessaires à la participation des jeunes au projet : date et heure d'arrivée sur le lieu, moyens de transports possibles pour venir au chantier, lieu et heure de rendez-vous s'il y a besoin que les jeunes soient récupérés à la gare des trains la plus proche. Sur cette feuille de route, nous donnons également toutes les informations de contact (coordinatrice du projet, animateurs, personnes référentes sur le lieu) afin que les familles puissent joindre leur enfant si elles le souhaitent. Pendant le séjour, nous donnons régulièrement des nouvelles du déroulement du projet aux familles. A la fin du projet, un bilan est prévu avec les encadrants du projet et les jeunes peuvent envoyer un témoignage de leur expérience à l'association CACIAURA qui s'assurera pendant toute la durée du projet du bien-être des jeunes accueillis.
Partenariats locaux
La ville d'Aurillac et le centre social d'Aurillac
Nombre de places ouvertes
3
Stade de la Ponetie - 130 avenue du général Leclerc 15000 Aurillac - 15000 Arpajon-sur-Cère
De 14 à 17 ans
Pour s'inscrire
Le tarif d'inscription à ce chantier est de 599€ comprenant l'adhésion à l'association Caciaura, l'assurance, les frais de dossier, l'hébergement, la nourriture, les animations et activités et les salaires des encadrants.