Vivre en pleine nature en Livradois-Forez - Camp Eclaireurs.ses - enfants 7-12 ans - Ainé.e.s 15-16 ans - Centre EEDF La Planche.

9 - 30 juillet

dans le cadre de l'opération "colonies apprenantes" par le Ministère de l'Éducation Nationale.

Vivre en pleine nature à La Planche - Centre EEDF - 09 au 30/07/21

Grpe Marseille-Huveaune & Chavanne -

Camp Eclaireur 7-12 ans & 15-16 ans

Lutin.e.s & Louvettes.teaux & Ainé.e.s

A NOTER : Pour la bonne compréhension des camps sous l'organisateur EEDF Marseille Huveaune , la branche éclais fait l'objet d'une déclaration de camp séparée, bien que sur les mêmes dates et lieu, car nos deux directeurs doivent valider leur second stage pratique de perfectionnement BAFD sur ce camp d'été. Maurin Collos est directeur de ce camp (Groupe Marseille Huveaune) et Lisa Perbet de Chavanne est directrice du camp Eclais, chaque camp reunissant des enfants des 2 groupes.

Le Domaine de la Planche :

C'est un eco-centre composé d’une ancienne ferme forezienne, de 10 hectares de plaines et forêts, de jardins permacoles et d’une résidence permanente d’éco-volontaire. Dans la nature préservée propre au Livradois Forez, il est situé aux abord de Thiers (capitale de la coutellerie), et de la chaîne des Volcans d’Auvergne.

Après un an d’activités coupées par la situation sanitaire, nos deux groupes, Marseille Huveaune et de Chavanne proposent un camp de scoutisme ouverts aux enfants et jeunes de nos groupes et à d'autres enfants tentés par l'aventure du scoutisme.
Ce camp accueillera les lutins (6 à 8 ans) et louveteaux (9 à 12 ans) de nos groupes, et sera ouvert à des enfants extérieurs de 6 à 12 ans. La branche ainée de nos deux groupes est aussi présente sur ce camp (15-16ans)

Vie de groupe et socialisation

Public accueilli :
Le camp accueillera des enfants provenant du groupe d’Eclaireuses et Eclaireurs De France de Marseille Huveaune et de Chavanne. Nous accueillerons des enfants “non éclés” car nous participons à l’opération du Ministère de l’Education Nationale “Vacances apprenantes”.
Les inscriptions se dérouleront entre Mai et juin.

Nous voulons permettre aux enfants de se retrouver dans leur groupe local, mais aussi de rencontrer des enfants d’autres horizons et de créer des liens autour de jeux, d’explorations des environs ou de temps démocratiques, pour s'exprimer.
L’organisation du camp et le programme des activités ont pour but d'approfondir la confiance entre les groupes et les individus pour rendre plus fluide la cohésion du groupe, instaurer une confiance réciproque et faire vivre le respect au quotidien.
La cohésion de groupe est aussi confortée tout au long du camp par les temps démocratiques. Ceux-ci constituent un des fondements de la pédagogie active des EEDF. Chacun peut y trouver sa place et exprimer son avis en tant qu’acteur citoyen au sein du groupe. La synergie de groupe articulée autour de cette dynamique de la parole s'active plus facilement et le groupe trouve une autonomie de fonctionnement.

Autonomie

Un des objectifs généraux du camp est de rendre les enfants plus autonomes dans l’organisation du camp, et le bon rythme de vie, pour une pleine satisfaction des uns et des autres.
La vie quotidienne et sa répartition dans le groupe sont au cœur de la vie de camp. L’enfant est amené à s'impliquer par la répartition équitable et non genré des tâches. Ces missions sont abordées sous un angle ludique, car le jeu est l'autre pendant de la pédagogie éclaireuse. Visant à les rendre plus responsable, cette organisation-action les rend responsable de leur partie, mais comme tout est lié, celui qui se loupe ou néglige son action met en péril la suite du programme (temps d'activités ou des grands temps communs, temps de cuisine, temps libre individuel). L'auto-régulation est donc favorisée.
L’enfant expérimente la prise de décision au sein du groupe au travers des temps démocratiques (conseils, temps de débat, bilans de journée ou bilan de grande activité), et aura l’occasion de donner son avis ou ses propositions concernant les règles de son groupe, les activités et la gestion de son environnement, l'organisation en ronde ou en cercle.

Apprivoiser et respecter son environnement

Dans la lignée des camps de scoutisme, nous avons la volonté d’offrir une vision symbiotique de notre relation avec la nature et l’environnement.
La nature est en effet complexe et peut servir comme terrain de jeu, d’apprentissage mais aussi lieu où l’on peut vivre. Les enfants auront à construire leur confort dans ces lieux, que ce soient tables, bancs, feux et abris à l’aide de matériaux naturels et de techniques transmises à travers les générations.
En lien avec l’écocitoyenneté, un des cinq piliers des EEDF, notre objectif reste avant tout de préserver la nature et l’environnement. Dans ce cadre, laisser le lieu comme on l’a trouvé est un objectif premier. Produire le moins de déchets, préserver la flore locale, les arbres etc., s'alimenter selon les saisons, connaitre les productions locales, ...
Et pour se faire, notre idée est de proposer des activités de découverte et de sensibilisation concernant notre impact en tant qu’individu et groupe, négatif ou positif.
En regard des grandes lignes éducatives ci-dessus, des objectifs pédagogiques sont déclinés par branche.

Objectifs pédagogiques des lutins

1-Vie en commun
-Apprendre à se connaître soi-même, amener les enfants à connaître leurs propres limites.
-Apprendre à se connaître, créer des liens
-Améliorer la confiance dans le groupe. Créer un lien qui pousse les enfants à s'appuyer les uns sur les autres. La sécurité est l'affaire de groupe
-Moi au sein du groupe. Permettre à chacun d'être soi et intégré dans le village des lutins
-Le respect des autres.

2-Hygiène de vie
-Être organisé avec son matériel
-Se dépasser, se dépenser
-S'inspirer des tortues (manger de tout, notamment du vert)
-Etre conscient de son hygiène

3-Relation avec l'environnement
-Respecter l'environnement, que ce soit la nature ou l’individu.
-Utiliser l'environnement en rendant utile ce qui nous entoure
-Développer sa connaissance de l'environnement

4-Autonomie
-Apprendre aux enfants à vivre en communauté. Vie en commun au jour le jour.
-Sensibilisation à l'intérêt des consignes et des règles.
-Être responsable de son matériel. Apprendre comment gérer son matériel (utilisation, rangement, entretien)

Objectifs pédagogiques des louveteaux

1-Autonomie et train de vie
-L’enfant acteur de son quotidien
-Rythme et Hygiène : comprendre le nécessaire et l'accessoire, sentir les réactions de son corps, savoir expliquer les maux, bobos et coup de blues de la semaine.

2-Socialisation et vie de groupe
-Rencontrer et comprendre l’autre
-L’enfant au coeur de la prise de décision du camp

3-Engagement et symbolique
-Aider l’autre
-S’engager sur des valeurs

4-Apprivoiser et respecter son environnement
-Rendre utile son environnement
-Préserver son environnement

Objectifs pédagogiques des aînés

Les aînés sont initiateurs.trices de leurs camps d’été. Leurs souhaits d’objectifs d’activités sont discutés avec les encadrants. Leurs intentions sont ensuite orientées par l’équipe en termes d’objectifs pédagogiques globaux. L’idée est de partir de leurs souhaits, motivations pour orienter leur démarche.

1-Développement personnel
-Devenir autonome
-Devenir polyvalent, apprendre de nouvelles compétences
-Découvrir le monde et ouvrir son esprit
-Se dépenser, se dépasser

2-Vie de groupe
-Vie et travail en équipe
-Prendre des décisions logiques(argumenté) en autonomie

3-S’ouvrir vers l’autre, aider l’autre
-S’impliquer dans l’éducation des plus petits
-Réaliser des actions engagées focalisées sur l’aide d’autrui
-Découverte d’autres pratiques (à préciser)

4-Préserver et utiliser la nature
-Préserver la nature
-Utiliser la nature

Camp de pleine nature camp éclaireur camp de vacances enfants camp scout camp EEDF Marseille Huveaune&Chavanne Vivre en pleine nature La Planche Centre EEDF La planche Camp d'été Marseille Huveaune - Chavanne Séjour enfants et ados Camp scout à la Planche

Détails

Présentation de l'organisateur et du projet éducatif
1) L’Association des Eclaireuses et Eclaireurs de France a pour but de contribuer à la formation de la jeunesse par l’animation de sociétés de jeunes selon les principes et pratiques du scoutisme. L’Association est un Mouvement de jeunesse qui, dans une perspective d’éducation permanente, réunit des enfants, des adolescents et aussi des adultes qui prennent ensemble des responsabilités et, par ce moyen, poursuivent leur formation. 2) L’Association, laïque comme l’Ecole publique, est ouverte à toutes et à tous, sans distinction d’origines ou de croyances. Elle ne relève d’aucun parti ni d’aucune église et chacun de ses membres est assuré de trouver, au sein de l’Association, respect et compréhension. 3) S’imposant le respect effectif de la dignité et des virtualités propres à chacun de ses membres, l’Association, ouverte aux garçons et aux filles, pratique la coéducation. 4) L'association vise à former des citoyens engagés qui connaissent leur pays, ouverts sur le monde, conscients des problèmes liés aux enjeux sociaux, culturels, environnementaux, économiques et attachés à les résoudre. Elle s'efforce de promouvoir la nécessaire entente entre les peuples par la pratique de la fraternité entre tous les jeunes de tous les pays et s'engage à lutter contre toute forme de racisme. L’association des EEDF propose des principes et méthodes éducatives que les équipes d’animation adaptent pour leurs projets : 1) Les Eclaireuses Eclaireurs de France proposent un projet d'éducation basé sur une auto éducation progressive collective Le jeune, individu à part entière, possède la capacité de se développer dans tous les domaines et d’être acteur de son propre développement. En vivant des expériences, en explorant, en découvrant, l'enfant et le jeune construisent chacun leur propre identité, dans un processus d'éducation par l'action. Cette auto éducation se fait au rythme de chacun et selon des méthodes adaptées à chaque tranche d’âge. La vie en petites équipes ou au sein du groupe contribue à cette édification. 2) Les Eclaireuses Eclaireurs de France proposent une organisation où enfants et jeunes sont acteurs démocratiques de la vie collective La mise en œuvre d'une vie démocratique participative associe les enfants et les jeunes aux décisions les concernant. La responsabilité, à tout échelon de l’association, fait l’objet d’un contrôle et d’un accompagnement. La relation éducative positive est construite sur le respect et la confiance réciproque où l'adulte accompagne le jeune dans sa démarche d’auto éducation. Des règles claires et explicites, nécessaires à l'autonomie de l'enfant sont posées, les cadres et les limites fixées sont respectés. La transgression des règles est sanctionnée. 3) Les Eclaireuses Eclaireurs de France proposent une autogestion de la vie quotidienne, terrain d'apprentissage de l'autonomie et de la solidarité La vie quotidienne en pleine nature, nécessite une attention et une implication de tous.tes, dans la mise en œuvre et le maintien de conditions d'hygiène satisfaisantes. Elle fournit aussi les moyens d’une éducation basée sur des rapports harmonieux entre l’homme et son milieu de vie. Pendant l’année, le scoutisme se vit à travers l’organisation d’activités à la journée, de week-end et de mini séjours en campement. La vie en petites équipes est indispensable à l’autogestion. Elle facilite l'apprentissage de la solidarité. Les repas font l’objet de menus élaborés et préparés par les enfants (cuisson sur table à feu ou au gaz). L'autonomie et l'autogestion des jeunes sont balisés par des repères temporels et spatiaux clairement établis. 4) Les Eclaireuses Eclaireurs de France proposent l'organisation d'activités et de projets, avec la nature comme terrain d'aventure, de découverte, d'expérience. La pédagogie du projet est au cœur de toute démarche. Les enfants et les jeunes sont associés aux choix, décisions, réalisation, évaluation des projets d'activités qu'ils construisent ou auxquels ils sont associés. Le jeu et l'activité sont les moteurs de l'apprentissage et de l'éducation. Des projets en autonomie peuvent être organisés par les adolescents et préadolescents. L’« explo » concerne des jeunes âgés de 11 à 15 ans, en petite équipe. Une préparation minutieuse et une organisation contrôlée par l’équipe, leur permet de vivre une aventure de quelques jours en autonomie. 5) Les Eclaireuses Eclaireurs de France proposent un partenariat éducatif entre les équipes et les familles L'équipe d'animation est associée à la construction du projet pédagogique et l'équipe technique doit en être partie prenante. L'organisateur met en œuvre les moyens nécessaires à l'évaluation et la formation des responsables et pose des règles de vie explicites concernant le tabac, l'alcool, les drogues, le temps de sommeil… Les parents sont des partenaires éducatifs informés, associés au maximum, au projet. Le camp doit être l'occasion de découvrir une région, ses habitants, son environnement.
Numéro de l'organisateur
013ORG0283
Numéro de déclaration du séjour
0130283AS003320-20-J01
Protocole sanitaire
Dispositif Covid et securité En ce qui concerne la sécurité sur le camp : Le camp sera délimité visuellement par les routes l’entourant, certaines zones seront entourées par de la rubalise pour noter des zones à risque (fossés, trous, route, etc). Les enfants ne pourront pas sortir des limites de ce camp sans responsable, même pour aller aux bâtiments principaux ni pour s’approcher des enclos. La nuit, les enfants ne pourront se déplacer qu’entre leur tente et les sanitaires. Sur le camp, les soins seront dispensés par l’assistant sanitaire titulaire d’un diplôme de secourisme (PSC1). Il sera assisté par un membre de l’équipe d’encadrement. Tous les soins seront consignés dans un registre. L’infirmerie est installée dans une tente réservée à cet usage. Elle contiendra le matériel de premiers soins, deux lits de camp, des couvertures de survie, et une malle fermant à clef pour le stockage des traitements médicaux. Plusieurs points d’eau seront mis en place avec l’implémentation de jerrycans, de savon et de bassines à certains endroits. Ces points d’eau serviront à limiter la déshydratation et améliorer l’hygiène manuelle conformément aux directives sanitaires liées à l’épidémie du Covid19. L’utilisation des outils se fait par l’accord et sous la surveillance d’au moins un respons. Il y aura un ou plusieurs temps d’apprentissage de l’utilisation des outils pendant le camp, et cet apprentissage sera adapté à la branche en question. L’utilisation des couteaux personnels est autorisée pour les éclés de façon autonome, mais à inciter sur des temps définis. Des temps d’apprentissage de l’utilisation et de sécurité seront mis en place au début du camp. Dispositif COVID A la date du 9/06/21, le protocole sanitaire applicable aux ACM à compter du 20/06/21 vient d'être communiqué. Nous attendons le protocole spécifique aux activités de scoutisme et nous adapterons nos pratiques à ses exigences. Le test PCR de moins de 72h sera exigé au départ. Le masque sera porté par tous et toutes dans les moyens de transports : car, minibus, et dans les situations de croisement avec l'extérieur du groupe La vie en plein air permet une plus grande liberté, mais les encadrants porteront le masque et les distances de sécurité seront respectées. Notamment le couchage tête-bêche ou au mieux 2m entre chaque enfant si le nombre de tentes est suffisant : tentes de 8 et de 6 en nombre pour permettre la distanciation ou le couchage tête bêche dans le respect également de l'exigence de genre. Un point de lavage des mains sera maintenu accessible avec le matériel d'hygiène nécessaire fourni par l'organisateur. L'organisateur prévoit le gel hydroalcoolique pour les situations hors d'un point d'eau courante accessible. Le protocole sera adapté dans la prise en compte des mesures sanitaires aux multiples situations d'un camp de scoutisme en plein air. En contact avec d'autres groupes constitués ou individualités, le port du masque est obligatoire. Lors des repas la distanciation est respectée. On prévoira des nappes de toile cirée désinfectée après chaque repas. Les temps de service feront l'objet d'une surveillance particulière. Aération quotidienne des tentes plusieurs heures d'affilée, nettoyage régulier des fermetures éclair et des points de contact. Plusieurs points d'eau/lavage mains en sortie des zones de sanitaires, calibrés en fonction du nombre d'enfants, afin de limiter les attroupements aux abords des lieux d'hygiène. Points d'eau à la tente cuisine. Séchage vaisselle à l'air libre. Tout espace collectif (toilettes, douches, cuisine, tables, vaisseliers, …) devra être désinfecté deux fois par jour. Il faudra aussi prévoir en quantité suffisante savon, gel hydroalcoolique pour le camp. Nous n’utiliserons pas de torchons pour essuyer les mains après lavage. Il faudra prévoir des points de lavage de main (au minimum jerrycan + savon), en plusieurs points du camp. Il faudra prévoir aussi un liquide virucide. • De manière générale, il faudra se laver les mains le plus fréquemment possible (avant et après chaque activité, chaque temps de la journée, chaque repas, …) Pour le port du masque chez les enfants : Pour les plus de 11 ans, il est nécessaire quand la distanciation physique n’est pas possible. On favorise le savon et l’eau tant que possible, il est obligatoire de se laver les mains avant/pendant la préparation des repas. • Pour les repas pas de service à table. Il faudra prévoir une table de service : les jeunes font la queue en distanciation et sont servis par une seule personne. Ils ne touchent pas les plats. Rien ne passe de main en main. • Un mètre de distance pour les jeunes à table. • Chaque vient avec son sac popotes/gamelles/couverts. • Une seule et même équipe prépare et fait le service. • Le port du masque est obligatoire pour la préparation des repas. Le protocole ci-dessous joint est en vigueur à compter du 20 juin, nous adapterons selon nos possibilités nos pratiques
Organisation de la vie quotidienne et des activités pendant le séjour (hors renforcement scolaire)
Les enfants sont directement impliqués dans la vie quotidienne. Les repas se font en lien avec les respons et avec l'intendance ( une responsable et 2 personnes en assistance sur les 3 semaines de camp). Une tente cuisine centrale à proximité d'un bâtiment en dur annexe, comportant des frigos, un point d'eau et des espaces de stockages des denrées. Les enfants n'ont pas accès au stock. Ils participent selon le repas et selon leur âge à la cuisson sous tente ignifugée. Les petits déjeuners échelonnés : les enfants se lèvent à leur rythme. Pour le bon déroulement de la vie collective, le petit-déjeuner, bien que toujours possible, n'est plus directement accessible après 9H30. En cas de lever plus tôt, un espace de jeux calmes est mis en place pour accueillir les lève-tôt. Les animateurs seront levés en avance pour préparer le petit déjeuner et veiller au bon réveil des enfants, et pour l'application du contrôle de santé (covid/prise de température). Tous les enfants et les adolescents participent aux services de la vie quotidienne à tour de rôle (cuisine, vaisselle, hygiène, mise et desserte de la table, rangement, nettoyage de sa zone de camp) en équipes de vie et avec au moins un membre de l’équipe d’encadrement (masques et lavages des main). Les Louveteaux préparent les repas en petite équipe tournante, chaque jour auprès de l'intendance avec masques et lavage des mains préalables. sur certains menus, les lutins sont sollicités pour réaliser certains aspects de préparation. Les Ainé.e.s préparent les repas par petite équipe autonome dans leurs espaces dédiés avec cuisson au gaz. Les menus des pique-nique de sorties sont élaborés par les enfants avec l’aide des intendants. Si possible, ils feront les courses (pour les plus grands par équipe volontaire). - vaisselle personnelle faite par chaque enfant dans un bac commun remplie d’eau chaude avec éponges et liquide vaisselle, puis rincée à l’eau froide et séchée à l'air libre - vaisselle commune faite par l’intendance, aidée par de petits noyaux d’enfants à tour de rôle, avec eau chaude et liquide vaisselle dans des grands bacs proches des points d’eau Séchage à l'air libre. -lessive de linge une fois par semaine en groupe : sur bâche, avec du savon de Marseille, des brosses et de l’eau Programme d'activités Une trame imaginaire commune à toutes les branches est organisée par au moins un respons de chaque branche. Cette trame sert de repère pour certaines activités, mais n’est pas une obligation à suivre sur toutes les activités. Cette trame ou fil rouge du camp débute avec plusieurs personnages incarnés par des responsables : les scientifiques. Ceux-ci ont besoin des enfants pour réparer leur portail magique, symbolisé par une grande porte. Cette grande porte fabriquée en bois symbolisera le passage vers un univers différent. Il y aura alors une rencontre avec des personnages à la culture éloignée de la nôtre, aux rites et coutumes curieux. A travers des jeux et activités, les enfants pourront questionner l'idée d'accueil et d’altérité. Leur objectif finalement, sera de rouvrir le passage pour permettre aux personnages de rejoindre leur propre monde. Les activités prévues à partir de cette trame : -Une veillée de lancement de trame -Les olympiades inter branches : différentes équipes se mesureront l’une à l’autre sur des ateliers basés sur le défi -Une activité relaxante commune sorte de pause entre les grands camp volants et explos. -Une première clôture de trame pour les lutins (camp de deux semaines) -Une vraie clôture de fin de trame, 2 jour avant la fin du camp. Les activités de chaque branche Lutins Louveteaux Ainés sont le reflet du programme pédagogique défini plus haut. En camp éclaireur, la vie quot' comme on l'appelle prend une part notable de la journée, en y incluant les temps libres, les temps d'hygiène et les temps de repas collectifs. Pour autant, ces temps ne sont pas creux, ces temps servent à structurer l'enfant dans sa position vis à vis du groupe, dans ses envies personnelles et la volonté d'être inclus.e dans l'unité de vie (sizaine, ronde, cercle ou clan). Donc on porte une grande attention à la façon dont l'enfant, déjà éclaireur, ou novice, s'intègre dans le processus de respect des autres et du rythme de vie, et devient ensuite autonome, voire initiateur.trice d'idées et de propositions. La trame d'activités est respectueuse des âges des enfants. Après l'énergie ou l'interrogation des premiers jours, les enfants ont tendance à dépasser inconsciemment leurs capacités physiques et psychiques, ils se sentent généralement libres et près à tout. Puis, surtout pour les plus jeunes arrivent en milieu de seconde semaine, le temps de l'inquiétude, de l'interrogation, des petits conflits avec ses camarades de jeux. Les maitre-mot de l'équipe respons sont adaptation et écoute. C'est pourquoi, les temps d'activités laissent des marges de manoeuvre en mesure de réguler les soucis de la vie quot'.
Organisation des modules de renforcement scolaire
Une pédagogie fondée sur l'action dans un esprit ludique. Activités et de temps forts de vie quotidienne sont le support d'apprentissages du socle commun. Encadrement : 3 professeurs (primaire, secondaire) membres à l'année des équipes des 2 groupes seront présents (en intendants). Encadrement d'animation : 5 respons dont 2 BAFA complet et 2 stagiaires BAFA à minima, pour les Lutins et louveteaux. Pour les ainé.e.s : 2 référents-respons pour une unité de 15 jeunes de plus de 14 ans. Les respons-animateurs : anciens éclaireurs (50%) animés par une forte valeur de transmission, vis à vis des enfants et des autres animateurs non éclais, motivés par une expérience d'animation singulière. Domaine 1 : Les langages =>Comprendre, s'exprimer - langue française à l'oral et à l'écrit - Lutins : Mise en place d'une boîte à lettres du cœur : quotidien, les écrits peuvent être anonymes, mais respectent l'autre. - Lou : le courrier aux parents (1H 2 fois) - Toutes branches : temps de conseil (discussion, interactions, décisions) encourager la participation de chacun, une fois par jour 20mn. - Toutes branches : Temps commun permettant aux enfants de construire leurs règles de camp et de donner leur avis : parler et retranscrire à l'écrit : 2 séances par branche de 45mn - Ainés : Prises de contacts pour leurs projets / Organisation de leur projet (dernière semaine de camp : Lacs de Thiers /La Roya) / Elaboration d’activités pour les plus jeunes : 2 séances de 1H30 + Réalisation de l'activité + bilan collectif. =>Comprendre, s'exprimer : les langages des arts et du corps - Selon les âges : jeux en équipe de 2 ou 3, jeu du “se laisser tomber” : engage la confiance entre participant 1H00, explication des règles, expérience du jeu, retour. - Tous : 3*20mn d'activité relaxante "soigner son corps et son esprit" (selon les branches) après les camps volants et les explos - Temps d'expression libre : Mime/ musique /saynètes : challenges d'improvisation pour les plus grands. Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen =>Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres - Lutins : Cluedo de la confiance : se mettre à la place de l'autre, avoir des objectifs communs - Louveteaux : Jeux sportifs en équipe - Louveteaux : Mise en place de sizaines, se mettre d'accord, faire connaissance. - Ainés : préparation du projet autonome de 3e semaine échange d'idées sur les questions environnementales (Lacs de Thiers, Vallée de La Roya)/ Jeux sportifs en équipe =>La règle et le droit & Réflexion et Discernement - Lutins, Loux et ainés : Temps de conseil - quotidien 20mn - Toutes branches : construction collective des règles négociables / auto-régulation/ Par branche - Temps "spi" thèmes : engagement éclaireur, la relation à l'autre, la nature : 2 séance de 1H pour les plus jeunes, 3 séances pour les aines. =>Responsabilité, engagement et initiative - Services et vie quotidienne en autonomie pour les ainé.e.s - Préparation, réalisation et bilan du 2e camp volant pour les louveteaux : objectif, organisation, décision, désigner des missions : 2 préparation de 1H30, le camp volant 2 jours avec une nuit en extérieur du camp, à la belle étoile, la deuxième journée se termine par un temps de bilan collectif : les points positifs et points à améliorer. Domaine 4 : les systèmes naturels et les systèmes techniques =>Conception, création, réalisation - froissartage calibrées pour la tranche d’âge : 3 demi-journée/ Lutins ; 5 demi-journées/Louveteaux 8 demi-journée / Aines. - Lutins : Construction d’un herbier collectif à suivre pendant tout le camp. Jeu de découverte des oiseaux : 2 séances de 1H00 - Lutins et louveteaux : Temps d’explication du fonctionnement du rangement des tentes 2 séances de 45mn à 1h - Ainés : Apprentissage de la permaculture 2 séances de 45mn sur la Planche / Orientation dans la nature : 2 randonnées à la journée. =>Responsabilités individuelles et collectives - Temps de sensibilisation sur le respect de la nature lors des conseils, activités sur les supports pédagogiques de La PLanche : agir seul / agir en groupe. - Préparation des repas par le biais des services de vie quotidienne : se mobiliser/ respecter les consignes/ finir l'action. - Atelier de rangement de son sac à dos et ou de sa tente/lutins - Nettoyage ludique du camp : le râteau / Lu et lou - Jeu présentant le principe de tri sélectif lu et lou - Aines : actions de nettoyage et tri lors de balades Domaine 5 : les représentations du monde et l'activité humaine => L'espace et le temps : Se rendre compte du temps qui passe : - Tous : Une veillée de lancement de trame /première clôture de trame pour lutins (camp de 2 semaines) - Une clôture de fin de trame - Rythmer les journées par des activités ritualisées - Journée à l’envers : on inverse tout du lever au coucher : 1 jour entier pour tous.tes => Invention, élaboration, production - Jeux à postes, (olympiades) - Atelier décoration de son camp - Inventer un jeu collectif
Lien avec les familles
Avant : réunion en visio : 2 Pendant : reportage photos des respons diffusées sur les site des groupes ou sur le Whatsapp du camp, temps courriers aux parents (3 fois) Après : reunion de rentrée : bilan de camp, article conclusion du camp sur le site/ posts affaires perdues /
Partenariats locaux
Centre EEDF La Planche sera en étroite collaboration avec notre équipe pour agrémenter nos activités grâce à leurs supports et à leurs équipes spécialisées.
Nombre de places ouvertes
29
Domaine de la Planche - centre EEDF - domaine de la Planche Viscomtat - 63250 Viscomtat
De 7 à 16 ans
Pour s'inscrire
Du 9 au 30 juillet 2021 730€ (transport compris au départ de Marseile).