Vivre en pleine nature - Ados 12-15 ans - EEDF Marseille Huveaune- Centre EEDF - La Planche - Livradois-Forez

9 - 30 juillet

dans le cadre de l'opération "colonies apprenantes" par le Ministère de l'Éducation Nationale.

Vivre pleine nature en Livradois-Forez - séjour de 12 à 15 ans - Groupes EEDF Marseille-Huveaune (13) et Chavanne (42)

Mieux se connaitre, découvrir l'autre, dans un contexte d'engagement environnemental.

Il s'agit d'un camp réalisé pour la branche éclaireur.se des groupes EEDF Marseille-Huveaune (13) et St Chamond (42), également ouvert à des jeunes non éclaireurs, de 12 à 15 ans. Les groupes EEDF MH et Chavanne s'inscrivent dans le projet éducatif des EEDF et proposent un camp jumelé pour de jeunes adolescents sur la thématique première de la prise de conscience environnementale et de la protection de la Nature, et sur la relation aux autres.
Dans la lignée des camps de scoutisme, nous avons la volonté d’offrir une vision symbiotique de notre relation avec la nature et l’environnement. La nature est en effet complexe et peut servir comme terrain de jeu, d’apprentissage mais aussi de lieu où l’on peut vivre. Les enfants auront à construire leur confort dans ces lieux, que ce soient tables, bancs, feux et abris à l’aide de matériaux naturels et de techniques transmises à travers les générations. En lien avec l’écocitoyenneté, valeur de l’association, notre objectif reste d’avant tout de protéger et de préserver l’environnement en gardant en tête l'idée de laisser le lieu comme on l’a trouvé : produire le moins de déchets possible, préserver la flore locale, les arbres etc. Pour se faire, notre idée est de proposer des activités de découverte et de sensibilisation sur l'impact potentiel d'un individu ou d'un groupe selon son comportement. Le Centre EEDF de la Planche complètera à bon escient le programme d'animations prévu, car spécialiste de la sensibilsation environnementale, ce centre dispose de supports pédagogiques et d'animateurs spécialisés qui apporteront leurs compétences spécialisées.
Nous mettons aussi en pratique les valeurs du scoutisme en offrant aux jeunes des conditions de développement et d’apprentissage. La vie dans la nature, mais aussi l’apprentissage par l’action à travers les ateliers, les constructions. Dans une démarche bienveillante et éducative, nous apprenons aussi les uns des autres. Les ados joueront avec les plus âgés, les ainés, comme avec les plus petits. Les nouveaux arrivants découvriront des méthodes, et apporteront aussi des idées nouvelles. La coéducation est centrale dans l’orientation que nous donnons à ce camp.

L’équipe de direction et d’animation suivent les intentions éducatives suivantes durant le camp d’été 2021.

• Conclure une année d’apprentissage autour du scoutisme
• Apporter une éducation différente et complémentaire au cursus scolaire par une évasion en nature et une nécessité de participer activement au quotidien
• Elargir la vision des participants en leur faisant élaborer des projets sur le long terme
• Laisser le plus de choix et liberté possibles aux équipes d’animations dans l’élaboration du camp.
• Redonner aux enfants la possibilité de retrouver plus de libertés, et une vie sociale qui a manqué pendant l’année écoulée en confinement.

Vivre en pleine nature camp d'été éclaireur camp d'été à La Planche camp scout séjour nature camp éclaireur La Planche camp pleine nature ados 12-15 ans Camp ados Marseille Huveaune - Chavanne Séjour été Ados Camp été adolescent Séjour vacances 12-15 ans

Détails

Présentation de l'organisateur et du projet éducatif
L'organisateur de ce camp est le Groupe EEDF de Marseille Huveaune. Le camp se réalise en jumelage avec le Groupe Chavanne de St Chamond, dans le cadre du projet éducatif des EEDF. Suite aux bouleversements de vie engendrés par la Covid et les confinements successifs, les EEDF, association de scoutisme laïque, souhaitent accompagner le dispositif des Vacances Apprenantes pour répondre aux attentes des enfants et des familles en matière d'accueil collectif de mineurs cet été 2021. Les EEDF proposent dans cet objectif leur approche éducative par l’action, qui établit des ponts concrets avec les apprentissages du socle commun. L’association des Eclaireuses Eclaireurs de France porte en elle, par ses 5 piliers, Démocratie, Laïcité, Solidarité, Co-éducation et Ecocitoyenneté, et par ses méthodes éducatives, l’adaptabilité , la créativité et l’exigence nécessaires au dispositif Vacances apprenantes. Il s’agit de permettre aux enfants, le temps d’un séjour de vacances, de grandir dans un environnement naturel sain, d’affirmer leurs compétences et de gagner en autonomie. Le projet éducatif correspond aux grands principes et conceptions d’éducation défendus par le Mouvement. • Un projet éducatif basé sur une auto éducation collective Le jeune, individu à part entière, possède la capacité de se développer dans tous les domaines et d’être acteur de son propre développement. En vivant des expériences, en découvrant, le jeune construit son identité, dans un processus d’éducation par l’action. Cette auto éducation se fait au rythme de chacun et selon des méthodes adaptées à chaque tranche d’âge.  La vie en petites équipes ou au sein du groupe contribue à cette édification, en fournissant des repères, en créant des liens favorisant la progression personnelle de chacun. • Une organisation où enfants et jeunes sont acteurs démocratiques de la vie collective Un engagement personnel, au sein de l’association, à agir de son mieux pour respecter ses choix et les valeurs du mouvement, prélude à un engagement citoyen. La mise en œuvre d’une vie démocratique participative associe les enfants et les jeunes aux décisions les concernant. La responsabilité, à tout échelon, est contrôlée et accompagnée. La relation éducative est positive et construite sur le respect et la confiance réciproque. Des règles claires et explicites, nécessaires à l’autonomie de l’enfant sont posées, les cadres et les limites fixées sont respectés. La transgression des règles est sanctionnée. • Une autogestion de la vie quotidienne, terrain d’apprentissage de l’autonomie et de la solidarité La vie quotidienne, en pleine nature, nécessite une attention et une implication de tous, dans la mise en œuvre et le maintien de conditions d’hygiène satisfaisantes. Elle fournit aussi les moyens d’une éducation basée sur des rapports harmonieux entre l’homme et son milieu de vie, assez loin des problèmes de consommation et de confort. Pendant l’année, le scoutisme se vit à travers l’organisation d’activités à la journée, de week-end et de mini séjours. La vie en petites équipes est indispensable à l’autogestion. Elle facilite l’apprentissage de la solidarité. L’organisation des tâches quotidiennes relève dès que possible de la petite équipe au sein de laquelle les enfants sont associés à toutes les missions. Les repas font l’objet de menus élaborés et préparés par les enfants (cuissons sur table à feu, réchauds, repas trappeur). L’autonomie et l’autogestion des jeunes sont balisées par des repères temporels et spatiaux clairement établis. • L’organisation d’activités et de projets, avec la nature comme terrain d’aventure, de découverte, d’expérience La pédagogie du projet est au cœur de toute démarche. Les enfants et les jeunes sont associés aux choix, décisions, réalisations, évaluations des projets d’activités qu’ils construisent ou auxquels ils sont associés. Le jeu et l’activité sont les moteurs de l’apprentissage et de l’éducation. Des projets en autonomie peuvent être organisés par les adolescents et préadolescents. « L’explo» concerne des jeunes âgés de 11 à 15 ans en petite équipe. Une préparation minutieuse et une organisation contrôlée par l’équipe, leur permettent de vivre une aventure de quelques jours en autonomie. • Un partenariat éducatif entre les équipes et les familles L’équipe d’animation est associée à la construction du projet pédagogique et l’équipe technique doit en être partie prenante. L’organisateur met en œuvre les moyens nécessaires à l’évaluation et la formation des responsables et pose des règles de vie explicites concernant le tabac, l’alcool, les drogues, le temps de sommeil… Les parents sont des partenaires éducatifs informés, associés au maximum au projet. Les activités d’année, en proximité géographique, permettent de s’ouvrir sur la vie locale ; le camp doit être l’occasion de découvrir une région, ses habitants, son environnement.
Numéro de l'organisateur
013org0283
Numéro de déclaration du séjour
0130283AS003320-20-J03
Protocole sanitaire
En ce qui concerne la sécurité sur le camp : Le camp sera délimité visuellement par les routes l’entourant, certaines zones seront entourées par de la rubalise pour noter des zones à risque (fossés, trous, route, etc). Les enfants ne pourront pas sortir des limites de ce camp sans responsable, même pour aller aux bâtiments principaux ni pour s’approcher des enclos. La nuit, les enfants ne pourront se déplacer qu’entre leur tente et les sanitaires. Sur le camp, les soins seront dispensés par l’assistant sanitaire titulaire d’un diplôme de secourisme (PSC1). Il sera assisté par un membre de l’équipe d’encadrement. Tous les soins seront consignés dans un registre. L’infirmerie est installée dans une tente réservée à cet usage. Elle contiendra le matériel de premiers soins, deux lits de camp, des couvertures de survie, et une malle fermant à clef pour le stockage des traitements médicaux. Plusieurs points d’eau seront mis en place avec l’implémentation de jerrycans, de savon et de bassines à certains endroits. Ces points d’eau serviront à limiter la déshydratation et améliorer l’hygiène manuelle conformément aux directives sanitaires liées à l’épidémie du Covid19. L’utilisation des outils se fait par l’accord et sous la surveillance d’au moins un respons. Il y aura un ou plusieurs temps d’apprentissage de l’utilisation des outils pendant le camp, et cet apprentissage sera adapté à la branche en question. L’utilisation des couteaux personnels est autorisée pour les éclés de façon autonome, mais à inciter sur des temps définis. Des temps d’apprentissage de l’utilisation et de sécurité seront mis en place au début du camp. Dispositif COVID A la date du 9/06/21, le protocole sanitaire applicable aux ACM à compter du 20/06/21 vient d'être communiqué. Nous attendons le protocole spécifique aux activités de scoutisme et nous adapterons nos pratiques à ses exigences. Le test PCR de moins de 72h sera exigé au départ. Le masque sera porté par tous et toutes dans les moyens de transports : car, minibus, et dans les situations de croisement avec l'extérieur du groupe La vie en plein air permet une plus grande liberté, mais les encadrants porteront le masque et les distances de sécurité seront respectées. Notamment le couchage tête-bêche ou au mieux 2m entre chaque enfant si le nombre de tentes est suffisant : tentes de 8 et de 6 en nombre pour permettre la distanciation ou le couchage tête bêche dans le respect également de l'exigence de genre. Un point de lavage des mains sera maintenu accessible avec le matériel d'hygiène nécessaire fourni par l'organisateur. L'organisateur prévoit le gel hydroalcoolique pour les situations hors d'un point d'eau courante accessible. Le protocole sera adapté dans la prise en compte des mesures sanitaires aux multiples situations d'un camp de scoutisme en plein air. En contact avec d'autres groupes constitués ou individualités, le port du masque est obligatoire. Lors des repas la distanciation est respectée. On prévoira des nappes de toile cirée désinfectée après chaque repas. Les temps de service feront l'objet d'une surveillance particulière. Aération quotidienne des tentes plusieurs heures d'affilée, nettoyage régulier des fermetures éclair et des points de contact. Plusieurs douches solaires, et toilettes sèches + points d'eau/lavage mains en sortie, calibrés en fonction du nombre d'équipage, afin de limiter les attroupements aux abords des lieux d'hygiène. Points d'eau à la tente cuisine. Séchage vaisselle à l'air libre. Tout espace collectif (toilettes, douches, cuisine, tables, vaisseliers, …) devra être désinfecté deux fois par jour. Il faudra aussi prévoir en quantité suffisante savon, gel hydroalcoolique pour le camp. Nous n’utiliserons pas de torchons pour essuyer les mains après lavage. Il faudra prévoir des points de lavage de main (au minimum jerrycan + savon), en plusieurs points du camp. Il faudra prévoir aussi un liquide virucide. • De manière générale, il faudra se laver les mains le plus fréquemment possible (avant et après chaque activité, chaque temps de la journée, chaque repas, …) Pour le port du masque chez les enfants : Pour les plus de 11 ans, il est nécessaire quand la distanciation physique n’est pas possible. On favorise le savon et l’eau tant que possible, il est obligatoire de se laver les mains avant/pendant la préparation des repas. • Pour les repas pas de service à table. Il faudra prévoir une table de service : les jeunes font la queue en distanciation et sont servis par une seule personne. Ils ne touchent pas les plats. Rien ne passe de main en main. • Un mètre de distance pour les jeunes à table. • Chaque vient avec son sac popotes/gamelles/couverts. • Une seule et même équipe prépare et fait le service. • Le port du masque est obligatoire pour la préparation des repas. Le protocole ci-dessous joint est en vigueur à compter du 20 juin, nous adapterons selon nos possibilités nos pratiques
Organisation de la vie quotidienne et des activités pendant le séjour (hors renforcement scolaire)
La Direction est assurée par Lisa Perbet, élève-infirmière, du groupe de Chavanne, en stage pratique BAFD perfectionnement. L'équipe pédagogique : 5 responsables pour la branche Eclée, dont deux éclaireur et éclaireuse ayant plus de 12 ans d'engagement et plus de 3 ans en tant que respons. • Un respons sera le RU (Responsable d’Unité) : l’intermédiaire entre l’équipe des responsables et les enfants, et le directeur du groupe : informations importantes, avis sur la qualité de l’organisation des journées, gérer les petits conflits et orienter et conseiller les responsables en stage BAFA : Erwan. • Un respons sresponsable des“petits maux” des enfants : accès à la trousse de secours, au registre d’infirmerie, orientation et l’alerte vers l’AS (Assistant Sanitaire) en cas de mal plus important : Raphaël est le délégué à cette mission, et Louisa le remplacera lorsqu’il ne pourra pas la réaliser (en cas de repos par exemple). Organisation de la vie quotidienne : Un des objectifs du camp est de renouer avec son groupe local, mais aussi de rencontrer des enfants d’autres horizons, de créer des liens autour de jeux, d’explorations des environs ou de temps démocratiques. L’organisation du camp et le principe démocratique contribuent à la confiance entre les groupes et les individus pour rendre plus fluide la cohésion du groupe, et s'accepter les uns sur les autres, trouver sa place en tant qu’acteur citoyen, et au groupe d’arriver à une certaine autonomie. Rendre les enfants plus autonomes dans l’organisation et le bon déroulé du camp : La vie quotidienne et sa répartition dans le groupe sont au cœur de notre projet : l’enfant doit être impliqué dans sa réalisation. Ceci passe par la gestion de la vie quotidienne où chaque enfant a un rôle, et une prise de responsabilité : gestion du temps (activités, grands temps communs, temps libre). Les jeunes seront aussi impliqués dans la prise de décision du groupe lors des conseils . Intentions pédagogiques développées durant ce camp eclais 12-15 ans : 2 thématiques. • La découverte et l’ouverture à l’autre : altruisme, respect de la singularité, ouverture d’esprit, interculturalité seront expérimentés grâce à des jeux dédiés, car le jeu est un des fondements pédagogiques des EEDF. Les activités (jeux et activités spécifiques, débats et temps spirituels, journées à thèmes et temps cuisine inventifs) permettent aux jeunes de se questionner autour de l’égalité des sexes, de la diversité des cultures, de la connaissance de soi, les genres et l’orientation sexuelle, la sexualité. Mais aussi la découverte de l’autre et de sa différence (âge, handicap). L’organisation du camp en “jumelage” entre le groupe de Marseille H. et Chavanne est propice aux jeux brise-glace et de découvertes de l’autre. La vie en équipage permet de développer les capacités de communication et de coopération entre eux, dans un cercle plus restreint. De même, les grandes activités inter-branches (Olympiades, jeux nécessaires au déroulement de l’imaginaire commun etc.) permettent aux jeunes de jouer et collaborer avec des enfants d’âges différents. • Vivre et jouer, avec et dans la nature = vivre l’écocitoyenneté : La découverte et la connaissance de l’environnement, du monde : topographie, lecture de cartes IGN, observation des espèces, météorologie, l’astronomie etc. sont au coeur des jours d'exploration en autonomie. De plus, le Centre de La Planche est support, outil et lieu de vie pour expérimenter les différents aspects des questions environnementales pour "vivre dans la nature" en lien avec elle. Expérimenter et ressentir quotidiennement le rapport de l’homme à son environnement, l’impact de nos activités sur notre santé avec des activités autour de la médecine traditionnelle, la relaxation, l’aromathérapie, l'alimentation. Un pont sera fait entre l’utilisation des plantes dans les soins et la santé selon les différentes cultures du monde. Entre ces deux thématique, certaines activités typiquement scoutes, comme l’exploration, le concours cuisine, visent une plus grande autonomie des jeunes en équipage de 6 à 8 jeunes. Chaque équipage désigne les titulaires et suppléants des missions, organise ses services, définit ses règles optionnelles. -organisation des modules de renforcement scolaire (cf le cadre suivant) C'est par l'action, au travers d'elle, de la préparation au bilan, que la pédagogie informelle des éclaireurs.se de France fait émerger chez chaque enfant, les compétences dont il d, les outils à utiliser, et la nature des relations à établir, pour réaliser le projet (petit ou grand projet). Les activités quotidiennes suivent un rythme défini et permettent sensibilisations et apprentissages réels. Par ex., les explos ne peuvent avoir lieu que si les respons-animateurs référents valident les différents éléments à préparer : objectifs et coopération sont nécessaires.
Organisation des modules de renforcement scolaire
Il est nécessaire de préciser ici, que la pédagogie scoute informelle et permanente, est fondée sur l'action et l'apprentissage par l'action, qui est en filigrane sur la continuité des journées du camp. Domaine 2 : méthodes et outils pour apprendre Activites : Coopération et organisation de projets : 25% des activités L’organisation des temps de vie, de la vie en équipage, des services sont organisés par et pour les jeunes. Ils seront accompagnés pour cela, mais auront la liberté de faire leurs choix éclairés et de prendre des décisions en groupe, afin de promouvoir l’autonomie par leur implication au camp. Lors d’un camp scout, il est essentiel de faire construire les règles de vie négociables par les participants. Cette construction doit amener des discussions et débats pour construire un environnement adapté au public. Cette construction doit être continuée ou modifiée durant toute la durée du camp, pendant des temps de conseil prévus ou improvisés selon les besoins. Lors des conseils et des bilans, les jeunes reviennent sur les actions réalisées, s'expriment et évaluent ce qui a fonctionné ou pas, et pourquoi. Les jeunes éclais sont guidés dans leur réflexion par les respons. Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen 25% des activités Entre jeux, quizz, et temps de réflexion, appellé temps spi (pour sprituel) chez les EEDF : Activités centrées sur l'objectif d'expression de la sensibilité et des opinions et le respect des autres. Cette thématique est centrale sur ce camp éclais. Elle vise à offrir aux jeunes des moyens, des questionnements et des approches variées pour se découvrir et mieux se positionner dans la relation à l'autre, en amenant aussi, une plus grande ouverture, une acceptation plus profonde des différences, susciter aussi des intérêts, de la curiosité pour divers sujets de société. Les Activités : autour de la découverte de l’Autre : La PAM (petite activtié matinale) est quotidienne PAM : Jeux de connaissance (rencontre de l’autre groupe). Veillée : Jeu de connaissance PAM : Handisport Jeux sur les ressources et débat Jeux et activités de la trame commune, imaginaire : lancement, activité, Olympiades, clôture. Douanier contrebandier sur la discrimination et temps de réflexion autour de la différence Ateliers de présentation de cultures (atelier d’écriture arabe etc.) Inégapoly et débat / temps spi autour des inégalités Veillée mobilité sociale, jeu de cartes Course d'"orientation sexuelle” Activité cuisine culturelle Jeu des 7 familles Présentations de cultures diverses sous forme de tableau vivant Création de civilisations et présentations théâtrales, jeu de poste Domaine 4 - Systèmes Naturels & Domaine 5 - Représentation du monde 25% des activités. Les activités envisagées sous ces domaines du socle commun tentent de créer une symbiose entre l'individu, la nature, le monde autour de lui. Dans ce sens, elles proposent des allers-retours, entre la conscience de soi, le respect de soi, de son corps, de sa santé, et la prise de conscience du lien avec la nature, et des nécessaires engagements individuels et collectifs pour contribuer à rétablir un équilibre entre nature et humanité urbaine. Activités autour de la nature et l’environnement, “La nature comme tu ne l’as jamais connue” : Relaxation, méditation. Balade en pleine conscience, écoute de la nature. Jeu de parcours sur le recyclage Nuits à la BE (Belle Etoile) possibles sur un lieu défini Veillée observation des étoiles et astronomie Activité extérieure au camp (à définir entre accrobranche, baignade surveillée au lac etc.) aura lieu pendant le camp volant, du 16 au 17 juillet. Temps spirituel autour de l’écologie, écocitoyenneté Jeu des entreprises pétrolières et des organisations de protection de la nature (inventé par les respons de EEDF MH) PAM diverses, jouer avec et dans la nature, jeux en plein air Activité en papier mâché, récupération Activités proposées par le site de La Planche (cuisine au four à bois, découverte des jardins et plantes aromatiques etc.) Domaine 5 - Systèmes techniques/ Objectifs : conception, création, réalisation & responsabilité individuelle et collective : 25% Activités en lien avec la pédagogie scoute : Constructions et installations : coins de patrouille, table, bancs, carré pour le feu. Construction de toilettes sèches. Veillée : règles de vie Veillée d’équipage Conseil de branche Conseil d’équipage Petits jeux, veillées et activités physiques : bulldog, le zombie, fitness, loup garou, jeu du pas, teck, l’alcatraz, sagamore. Journée bulle : lessive à la main, temps calmes et libres, grasse matinée et repos Camp volant : 16 au 17 juillet 2021 Préparation du concours cuisine et concours cuisine Explorations : préparation des explorations, validations, présentation des projets, veillée retour d’exploration.
Lien avec les familles
- Une réunion visio avec les parents en Mai - Une réunion en présentiel sur un temps d'activités de groupe à Marseille en juin - Un temps d'écriture de lettre ou de carte postale, 2 fois sur la durée du camp - Les respons et l'équipe essaieront d'alimenter le site internet en photos et d'y apporter des commentaires tout au long du camp. Les jeunes pourront participer par équipage à cette mission. - Les enfants qui ressentiraient un peu de mal être ou d'angoisse sur ce temps de camp de 20 jours, suite aux périodes compliquées vécues cette année, auront la possibilité bien sûr de prendre contact de façon mesurée avec ses parents. Notamment pour des enfants qui seraient extérieurs au groupe.
Partenariats locaux
Le Centre EEDF de la Planche constitue un partenaire important pour ce camp autravers des supports pédagogiques et logistiques présents sur place, aux animateurs spécialisés en environnement et compréhension de la nature, susceptibles d'apporter un appui aux respons du camp.
Nombre de places ouvertes
20
Domaine de la Planche - centre EEDF - domaine de la Planche Viscomtat - 63250 Viscomtat
De 12 à 15 ans
Pour s'inscrire
730€ du 9 au 30 juillet 2021 (y compris transport de Marseille)